Papillons en liberté, Insectarium, Montréal, Québec, Canada

Les papillons de Papillons en liberté proviennent de fermes d’élevage de plus d’une dizaine de pays. L’élevage est l’un des moyens permettant de protéger les papillons et leurs habitats sous la forme d’un commerce durable et équitable qui implique les communautés qui vivent aux abords des forêts. Au fil des ans, en encourageant les fermes d’élevage, l’Insectarium de Montréal a permis de préserver plus de 500 hectares de forêt au Costa Rica, soit l’équivalent de 1000 terrains de soccer.

Vous trouverez des animateurs qui pourront répondre à toutes vos questions et ils vous raconteront des habitudes des papillons.

Il y a des belles fleurs aussi et si vous êtes chanceux un papillon pourrait se poser sur vous.

Conseils

Du 28 février au 28  avril 2019 de 09h00 à 17h00.

Les papillons de jour sont généralement plus actifs en matinée, lorsque le ciel est ensoleillé et lors de certains changements de pression atmosphérique.
Les papillons crépusculaires prennent leur envol en fin de journée autour de l’heure du coucher du soleil.

Tenez compte qu’il fait chaud dedans donc prévoyez de porter des vêtements plus légères pour rester dedans surtout si vous allez avec les enfants avec une température froide d’hiver.

Vous trouverez une zone de détente au milieu de la serre.

 

Burj Khalifa, Dubaï, Émirats Arabes Unis

Burj Khalifa est la plus grande tour du monde et la plus haute structure jamais construite, située à Dubaï, aux Émirats Arabes Unis et elle est le centre d’un nouveau quartier Downtown Burj Khalifa. Ce projet immobilier couvre 2 kilomètres carrés. Il a été inauguré le 4 janvier 2010 en l’honneur de l’émir d’Abu Dhabi. Le gratte-ciel mesure 828 mètres de haut et a 160 étages habitables, ayant des architectes en charge du projet principal: Adrian Smith et Bill Baker. On y trouve des appartements résidentiels, des bureaux et l’Hôtel Armani, un hôtel de luxe qui fait partie de l’entreprise Giorgio Armani S.P.A. De Milan; l’hôtel a 5 restaurants et un spa. On y trouve huit escaliers mécaniques et cinquante-sept ascenseurs, dont l’ascenseur plus rapide qui peut attendre le 40km/h. Il y a aussi un grand magasin de souvenirs. Vous trouverez des images de la construction avec des renseignements intéressants tout au long de ses murs.

Conseils

Vous pouvez acheter les billets pour la visite sur leur site; les enfants de moins de 4 ans ne paient pas et vous avez deux possibilités; pendant la journée vous pouvez monter jusqu’au 124e étage et après 18h00, vous pourriez visiter le 124e étage plus le 148e étage. C’est un endroit de privilège pour voir le coucher du soleil.
N’ayez pas peur, la montée ou la descente se font dans 1 minute seulement et vous ne sentez rien.
N’oubliez pas d’apporter votre appareil photo car la vue d’en haut c’est magnifique!!!

 

Place Maria Pita, A Coruna, Galice, Espagne

La place Maria Pita est en A Coruna. C’est la place principale de la ville et elle porte le nom de l’héroïne de la ville, Maria Pita (une sorte de Jeanne d’Arc pour les habitants de la ville). La place semble une cour royale avec une entrée principale, le bâtiment de la Mairie et l’édifice du Conseil. Ce bâtiment a seulement un peu plus de cent ans. Il y a d’autres bâtiments pas aussi majestueux comme celui-ci, mais avec une très bonne architecture typique du village en utilisant le granit comme son élément le plus important; certains d’entre eux ont des galeries. Les bâtiments sont reliés entre eux ou très proches l’un à l’autre, de sorte qu’ils entourent la place. Les façades sont très belles. Nous pouvons aussi trouver une statue de Maria Pita, des bars, des cafés, des restaurants et aussi un point d’information touristique.

Conseils

Si vous visitez l’endroit, vérifier les activités car il y a généralement des concerts dans la place. Vous pouvez également faire une pause et boire un bon café ou manger quelque chose à l’un des restaurants ou des cafés là. Si vous voulez marcher à l’extérieur de la place, rendez-vous sur la gauche du bâtiment du Conseil et vous pouvez voir l’église Saint-George (XVIIIe siècle).