Mur des Lamentations, Jérusalem, Israel

Le Mur des Lamentations, ou Mur occidental ou HaKotel et El-Bourak, est un mur de soutènement de l’esplanade du Temple de Jérusalem situé dans le quartier juif de la vieille ville datant du Iᵉʳ siècle av. JC et depuis le VIIe siècle, il intègre les murs d’enceinte de l’Esplanade des mosquées, très proche du Saint des Saints (situé sur le mont du Temple) ce qui fait que les juifs le considèrent l’endroit le plus saint pour la prière. Le pan (57 m de long) est juste une partie de la muraille occidentale (497 m de long). Le reste du mur est utilisé comme quatrième mur par les maisons attenantes dans le quartier arabe; l’autre partie est souterraine. Le Mur des lamentations est également un symbole national israélien de même que musulman car il soutient l’esplanade où sont construits le dôme du Rocher et la Mosquée Al-Aqsa (3e lieu saint de l’Islam). On accède à l’esplanade devant le Mur par une porte des remparts, la porte des Maghrébins ou des Détritus où les contrôles de police y sont stricts. L’esplanade compte 3 parties; une qui est ouverte à tout public, les autres deux, séparées par une cloison, sont pour les personnes qui veulent s’approcher du mur, l’une pour les hommes et l’autre pour les femmes. Il y a des arches saintes dans les salles souterraines qui bordent la section des hommes où l’on trouve des rouleaux de la Torah qui sont utilisés lors des offices de prière qui se tiennent à toute heure.

Conseils

Si vous voulez vous approchez du mur, soit pour déposer des petits papiers avec des souhaits ou des prières dans les fentes et crevasses, soit pour prier ou pour appuyer votre main sur le mur, vous devez entrer dans la section qui vous correspond en marchant vers le mur de front et en vous en allant de front au mur aussi, reculant lentement car vous ne pouvez pas donner le dos au mur.

 

Basilique du Sacré-Cœur, Montmartre, Paris, France

La basilique du Sacré-Cœur est située au sommet de la butte Montmartre, dans le 18ᵉ arrondissement de Paris. En 1871 Alexandre Legentil rédige un vœu personnel qui prend par la suite une ampleur nationale dans lequel il parlait du malheur que la France souffrait depuis la défaite de 1789 et dans lequel il disait qu’il promettez de contribuer à la construction d’un sanctuaire dédié au Sacré-Cœur de Jésus à Paris. L’élection de l’architecte se fait par concours étant Paul Abadie le gagnant. À sa morte il a été remplacé par Honoré Daumet et lui-même remplacé par Charles Laisné qui ajoutera la collaboration de Émile Hirsch pour les vitraux. La première pierre est posée le 16 juin 1875. L’intérieur de la nef est inauguré en 1891. Le clocher était fini en 1912 et la façade en 1914 mais comme la guerre a commencé, la consécration a été en 1919. C’est juste en 1923 qu’il a été vraiment fini avec la décoration intérieure. La basilique est en forme de croix grecque, ornée de quatre coupoles avec un dôme central (83m de hauteur) surmonté d’un lanterneau formé d’une colonnade. L’architecte a choisi une pierre blanche dure et autonettoyante au contact avec de l’eau. Le plafond de l’abside, à l’intérieur, est décoré de la plus grande mosaïque de France représentant le Sacré-Cœur de Jésus conçue par Luc Olivier Merson; on trouve une phrase en latin à sa base signifiant ‘Au cœur très saint de Jésus, la France fervente, pénitente et reconnaissante’. On y trouve aussi la plus grosse cloche de France. Il y a deux statues équestres en bronze disposées d’une et d’autre part de l’entrée qui représentent Saint-Louis et Jeanne d’Arc. À l’intérieur on trouve la statue du Sacré-Cœur du Christ, en argent. En 1928 ils ont ajouté un Christ de 5 mètres de hauteur, en pierre, dans la niche de la façade. C’est le second monument de France le plus visité après la Cathédrale de Notre-Dame.

Conseils

Les deux stations de métro les plus proches sont Anvers sur la ligne 2 et Abbesses sur la ligne 12.
Pour arriver à la basilique vous aurez à monter 50 mètres soit en prenant les escaliers soit avec le funiculaire ou avec le Montmartrobus qui vous permettront de vous rendre sans effort.
Vous pouvez aussi faire une visite avec le Promotrain (petite train touristique sonorisé pour 55 personnes) qui part de Place Blanche (métro Blanche ligne 2) ou de Place du Tertre . Vous n’avez pas besoin de le réserver sauf si vous êtes dans un groupe de 15 personnes ou plus. Vous obtiendrez aussi une réduction du tarif dans le cas d’être un groupe de 20 personnes ou plus.
Si vous pouvez, évitez de visiter la basilique pendant la fin de semaine car il y a beaucoup plus de touristes qu’en semaine.
Malheureusement, il est interdit d’utiliser des caméras ou vidéo caméras à l’intérieur de la basilique mais vous pouvez quand même profiter de votre caméra pour capturer l’une de plus belles vues de Paris une fois rendu en haut. Vous aurez une vue magnifique!
C’est mieux de vous programmer pour passer minimum une demi-journée sur place étant donné que Montmartre a beaucoup de boutiques, restaurants, cafés, la place où exposent les peintres qu’en même temps pourront vous faire un portrait ou pour, tout simplement, vous promener dans ce joli quartier.

Vous trouverez aussi des artistes de rues qui font leur démonstrations en face de la basilique assez souvent comme des vendeurs occasionnels surtout en fin de semaine.

Le Saint-Sépulcre, Jérusalem, Israël

Le Saint-Sépulcre est, selon la tradition chrétienne, le tombeau du Christ, c’est-à-dire la grotte où le corps de Jésus de Nazareth fut déposé le soir de sa mort sur la Croix. On dit que l’empereur Hadrien avait fait construire, au IIe siècle, un temple consacré à Vénus sur l’emplacement du Saint-Sépulcre pour dissimuler le tombeau où Jésus avait été inhumé. Constantin le Grand, premier empereur chrétien, a remplacé le temple par une église. Un édicule de marbre a été bâti au-dessus du tombeau et c’est celui-ci que l’on peut voir aujourd’hui. Dans les années qui suivent, une série de bâtiments commémoratifs dessinent un parcours à travers lequel les pèlerins se glissent dans la vie, la mort et la résurrection du Messie, étant le lieu de pèlerinage par excellence au Moyen Âge. Jérusalem, depuis le VII siècle, était sous domination musulmane donc ce sont eux qui percevaient de chaque pèlerin, une taxe pour le droit d’entrée. Aujourd’hui, on y trouve deux pièces successives, comme dans les sépultures juives de l’époque romaine: la Chapelle de l’ange, où le corps était préparé (lavé, parfumé, embaumé) et la Chambre du Sépulcre (tombeau proprement dite).

Conseils

D’habitude le Saint-Sépulcre est ouvert à 4h00 et il ferme à 19h00 entre octobre et mars et à 21h00 entre avril et septembre. Le soir, au moment de la fermeture, les trois sacristains (un représentant pour chaque communauté) sont présents, pour décider qui l’ouvrira le lendemain. L’ouverture se fait à tour de rôle entre les trois communautés.
La sainte messe présidée par les latins dans l’Édicule du Saint Sépulcre commence à 4h30 du matin et se succède chaque demi-heure jusqu’à 7h45. A 8h30 les frères célèbrent la messe du jour chantée dans l’antichambre de l’Édicule. Simultanément il y a la Sainte Messe au Calvaire, dans la nef de droite, de 5h00 à 6h30.
Chaque jour à 16h00 la communauté franciscaine fait sa procession quotidienne dans la Basilique du Saint Sépulcre.