Église Notre-Dame de l’Assomption, Valdemoro, Madrid

L’église paroissiale de Notre-Dame de l’Assomption est située à Valdemoro, Madrid. Elle est de style baroque et a été construite dans la seconde moitié du XVIIe siècle sur les vestiges d’anciens bâtiments et est considérée comme les plus important monument de l’ensemble d’immeubles de la municipalité. Elle dispose d’une nef centrale de 60 m de long et 28 m de large, avec huit chapelles latérales de chaque côté. Il y a trois entrées, dont l’une située à l’ouest de la nef, composée de trois arches et deux tours carrées. La tour principale a été achevée en 1764 et son clocher a quatre cloches de bronze; sa couleur rose est due à la récente réforme qui a été faite. Les murs extérieurs sont faits de briques et de pierres. Dans son maître-autel on trouve une peinture de Francisco de Goya: l’Apparition de la Vierge à St-Julien, évêque de Cuenca, avec deux autres tableaux, L’Assomption de Francisco Bayeu et St-Pierre Martir de Ramon Bayeu. Nous trouvons aussi deux autres toiles de Claudio Coello et plusieurs fresques d’Antonio Van de Pere. La paroisse a un archive important avec des documents datant du XVe siècle. L’orgue est de 1737.

Conseils
La paroisse fonctionne en tant que telle et le calendrier des messes sont disponibles sur son site Internet.

Invalid Displayed Gallery

Basilique de la Nativité, Bethléem, Palestine

La Basilique de la Nativité à Bethléem, Palestine, érigée au IVe siècle (327-333) par l’empereur romain Constantin 1er, est l’une des plus vieilles églises du monde, bâtie sur le lieu présumé de la naissance du Jésus de Nazareth. La basilique actuelle a été reconstruite, dans sa forme actuelle, en 565 par l’empereur Justinien qui a fait ériger un édifice plus grand en allongeant la neuf et en ajoutant des transepts. Elle a souffert plusieurs problèmes de conservation et changements à travers les années et aussi beaucoup de restaurations mais sont état actuel a besoin de manutention et restauration immédiate. Actuellement, elle est administrée conjointement par l’Église orthodoxe de Jérusalem (qui possède la partie principale de la basilique et aussi l’autel de la Nativité dans la grotte), l’Église catholique et l’Église apostolique arménienne (à qui appartient l’étoile d’argent située sous l’autel de la Nativité). La rivalité fanatique sur le contrôle spatial et temporel du sanctuaire cause des conflits dont les plus graves éclatent lors des cérémonies solennelles impliquant la participation concomitante de plusieurs Églises. Dans la Place de la Nativité, on y trouve le clocher du monastère arménien en avant-plan et le campanile du monastère grec orthodoxe en arrière-plan. La basilique fait partie d’un vaste complexe monumental qui couvre presque 12,000 m2 qui comprend les monastères latin (au nord), grec orthodoxe (au sud-est, dont le cimetière longe le collatéral sud de la basilique), arménien (au sud-ouest) et l’église catholique de Sainte-Catherine-d’Alexandrie avec des oratoires et hôtels aux alentours pour accueillir les pèlerins. L’ensemble architectural basilical actuel est une combinaison des deux églises et d’une crypte – la grotte de la Nativité – où Jésus a vu le jour, selon la tradition. On y trouve juste une porte d’entrée, la Porte de l’Humilité, qui originairement était beaucoup plus grande mais qui a été réduite à travers le temps. La clé de la porte est aux mains des orthodoxes qui l’ouvrent à l’aube et la ferment vingt minutes avant le coucher du soleil. Le plan de l’église est celle d’une basilique romaine classique. À l’intérieur on y trouve du calcaire rose de Bethléem, du marbre blanc, beaucoup de fresques, des mosaïques byzantines, de lampes éternelles suspendues, bref différents détails qui montrent aussi les différentes religions et cultures qui sont passées au long des années. Les escaliers de chaque côté du sanctuaire permettent d’accéder à la Grotte par des marches irrégulières.

Conseils

Les croyants se réunissent le soir de Noël sur la place de la Mangeoire pour chanter des chants de Noël, en attendant la messe de minuit mais elle a lieu à des dates différentes selon les croyances.
Dans l’une des colonnes à l’intérieur, vous trouverez quatre trous en forme de croix où les visiteurs ont l’habitude de placer leurs doigts car selon la croyance, Marie a posé sa main là donc les vœux issues de leurs prières à la Vierge, pourront être réalisés.

Invalid Displayed Gallery

 

Cathédrale de Saint-Sébastien, Presidente Prudente, São Paulo, Brésil

La cathédrale de Saint-Sébastien de Presidente Prudente (municipalité dans l’Etat de São Paulo au Brésil) est située en face de la place 9 juillet sur l’Avenue Coronel José Soares Marconde. La cathédrale était un vieux rêve du vicaire de Presidente Prudente, père Jose Maria Martinez Sarrion. Donc, en 1927, il décide de créer une commission pour amasser des fonds, formée de membres des familles importantes à l’époque : Armelin, Tenorio de Barros, Peretti, Toledo, Franco de Godoy entre autres.
Le plan de l’église a été fait par Francisco Oroz, la construction a été réalisée et interprétée par Francisco Grotto et idéalisée par Luiz Mesquita. Le plus curieux est dans la conception qui était sous la forme d’une croix. Les travaux ont commencé deux ans après que la Commission avait été formée. Achevée en 1949, l’église est devenue le point référentielle et fierté de la ville. Les travaux avaient également l’objectif de devenir le siège du diocèse, qui a eu lieu en 1961. Elle se trouve à 558km de la capitale de l’état de São Paulo.

Conseils

La cathédrale est ouverte tous les jours de 8h00 à 20h00 sauf les lundis (seule journée fermée).
N’oubliez pas votre caméra, pour avoir les meilleurs images avec toute la lumière naturelle, faites votre visite entre 8h00 et 17h00. Les images sont pleines de couleur et avec la lumière du jour, vous profiterez de toute cette beauté de couleurs qui vous étonnera.
Si vous souffrez beaucoup avec les hautes températures, allez-y tôt ou plus tôt quand le soleil est moins fort car le matin vous avez des températures de 22-24 degrés mais en pleine journée, elle peut monter jusqu’à 40-44 degrés.
Les reliques de Monseigneur José Maria Martinez Sarrion se trouvent dans la cathédrale.

Invalid Displayed Gallery