Coucher dans un bivouac, désert de Sahara, Maroc

Le bivouac est encore un mode d’hébergement courant pour de nombreux peuples nomades dans le monde. Cet ensemble de plusieurs « Khïma» (tentes nomades) offre, aujourd’hui, un moyen d’hébergement assez pratique pour les amateurs du désert. Au Maroc, ils en existent plusieurs qui accueillent les touristes pour une expérience unique. Aujourd’hui je vous parle d’un bivouac en plein Sahara auquel on est arrivé à partir de Zagora. Le chemin généralement se fait en dromadaire avec une promenade organisée qui prend aux alentours d’une heure et demie ou deux heures de trajet. Quand vous arrivez à l’ensemble de tentes nomades, les berbères (habitants autochtones) vous accueillent dans leur chez eux avec du thé à la menthe et des biscuits faites maison. Ils vous montreront les tentes qui sont bien équipées avec électricité et le service de douche et toilettes que d’habitude se trouvent à l’extérieur des tentes. Il y a une tente très grande qui est la salle à dîner et aux alentours s’alignent tous les autres tentes faisant un espace rectangulaire au milieu. Vous aurez un repas typique ‘tajine’ avec des fruits et pâtisseries locales. Après le repas, la vie continue autour du feu avec de l’animation des autochtones, chants et danse sont au rendez-vous pendant que vous regardez un ciel noir peuplé d’étoiles et même des étoiles filantes qui vous feront couper le souffle. Vous allez coucher avec l’idée de voir le levé du soleil le lendemain alors vous devez vous préparer pour monter la grosse dune vers 5h30 du matin; ça vaut vraiment la peine!!! Bref, une expérience qu’il faut vivre au moins une fois dans la vie…

Conseils

Si vous ne voulez pas faire le trajet en dromadaire, vous pouvez aussi le faire en 4×4.
Si vous ne faites pas l’excursion organisée, vous pouvez aussi prendre le forfait avec l’une des agences sur le chemin du désert. C’est mieux de faire la réservation le matin.
Vous pouvez apporter une petite valise ou un sac à dos pour votre nuit dans le bivouac surtout si vous allez en dromadaire, alors prenez ce qui est vraiment nécessaire. N’oubliez pas d’apporter un manteau ou veste un peu plus chaud car la nuit la température descend un peu. Dans le bivouac il ne fait pas froid.

Palais Bahia, Marrakech, Maroc

Le palais Bahia est un palais du XIXᵉ siècle de huit hectares, à Marrakech, au Maroc. Il est un des chefs-d’œuvre de l’architecture marocaine, un des monuments majeurs du patrimoine culturel. Il a été construit au sud-est de la médina de Marrakech entre 1866 et 1867, par Si Moussa, chambellan du sultan Hassan 1er du Maroc, à sa mort, son fils, Ahmed Ben Moussa, fait agrandir la partie sud du palais de son père par l’acquisition successive et l’aménagement fastueux de vastes ensembles d’habitations voisines. Le palais prend le nom de sa maîtresse préférée, Bahia. À partir de 1912, le général Lyautey, maréchal de France, l’utilise comme sa résidence personnelle et aussi comme résidence des officiers français en y faisant ajouter des cheminées, du chauffage et de l’électricité. Il compte environ 150 pièces richement décorées. On y trouve du marbre, des peintures sur bois, des vitraux, de nombreux patios et jardins avec des orangers, des bananiers, des cyprès, d’hibiscus et des jasmins. La famille royale marocaine du roi Mohammed VI y séjourne parfois dans une importante partie privée non ouverte au public.

Conseils

Le palais est ouverte à la visite, renseignez-vous car vous pouvez aussi assister à des concerts de musique arabo-andalouse et à des expositions d’art.

Vous pouvez aussi demander un guide pour vous accompagner et raconter toute l’histoire qui est très intéressante.

Tafraout, Maroc

Tafraout est une petite ville berbérophone de l’Anti-Atlas marocain située à 180 km au sud d’Agadir au cœur de la vallée des Ammelne. La ville est entourée des rochers de formes diverses et est connue par la beauté de ses couleurs: le granit rose et le palmeraie. Les activités principales sont l’agriculture surtout d’arbres fruitiers et l’élevage. On y trouve des arganiers, d’amandiers, d’oliviers, etc. Le tourisme a commencé à se développer dans les derniers années. Dans la région, il existe une coopérative féminine agricole du village Aguerd-Oudad qui produit et commercialise des huiles d’argan et des herbes aromatiques même que l’amelou (amandes grillées et moulues à base de l’huile d’argan). Comme plusieurs endroits du Maroc, ce village a eu aussi sa place au cinéma avec quelques scènes tournées pour le film L’étalon noir. Vous trouverez de petits cafés et restaurants autour de la place Mohamed V.

Conseils

Vous pouvez faire une excursion d’une journée à partir d’Agadir.

La vallée est un endroit idéal pour les amateurs de marche ou du cyclotourisme.

L’une des saisons la plus belle pour visiter le village est au printemps quand les amandiers sont en fleur.

Si vous voulez visiter le souk, celui-ci se tient aux alentours de la place Mohamed V tous les mercredis.