Château de Karlstein, République Tchèque

Le Château de Karlstein (Hrad Karlštejn), situé à 30km de Prague,  est l’un des châteaux forts les plus importants de Bohême. Il a été fondée par Charles IV pour conserver les joyaux de la couronne impériale du St-Empire romain germanique, de la couronne royale des États de Bohême et des diverses saintes reliques. Le château original était d’une architecture gothique mais après avoir été abandonné plus d’un siècle, beaucoup d’éléments gothiques ont été remplacés par d’autres du type Renaissance. Il est connu comme le château fort le plus visité de la République Tchèque. Il a 5 niveaux avec plusieurs  tours et le grand donjon a 60m.

Conseils

Préparez-vous pour une marche d’environ 20 minutes pour y arriver, car l’accès en voiture s’arrête sur le parking du chemin principal, le reste de la montée doit se faire à pied.

Ne laissez pas de visiter la chapelle de la Sainte-Croix qui se trouve dans la tour haute. Généralement il faut faire une réservation pour la visiter en raison de la grande affluence touristique. Elle a 4 fenêtres partiellement vitrées de gemmes, une croisée d’ogives et des fresques illustrant la vie du Christ et 129 tableaux représentant des saints signé par Théodoric.

Vous  trouverez aussi un puits d’une profondeur de 80m où la remontée et la descente du seau sont assurées par une roue autrefois actionnée par de personnes qui marchaient.

Il est possible de réserver une visite guidée dans différentes langues. Pour les visites en tchèque, allemand ou anglais il n’est pas nécessaire.

L’oratoire Saint-Joseph, Montréal, Québec, Canada

L’oratoire Saint-Joseph est la plus grande église du Canada, située sur le flanc nord-ouest du Mont Royal à Montréal. L’élément secondaire du site est la basilique catholique dont les dimensions, sa croix et le dôme (60 m de hauteur et 39 m de diamètre) sont remarquables. L’endroit a des jardins où l’on peut suivre un chemin de croix avec plusieurs sculptures qui représentent la Passion du Christ. Le frère André a eu l’initiative pour sa construction qui a commencé à travers des dons et en 1904 une petite chapelle modeste, dédiée à St-Joseph, a été inaugurée mais elle ne pouvait pas contenir tous les fidèles alors ses portes restaient ouvertes et les fidèles priaient à l’extérieur donc ils ont décidé d’agrandir l’endroit et il l’a été agrandi même deux fois pour avoir l’aspect actuel qui peut accueillir 1,000 personnes. Les murs sont recouverts de granit argenté et le dôme est recouvert de cuivre. On y trouve plusieurs sculptures, tableaux, vitraux, un carillon et un important grand orgue. Il y a 283 marches pour monter à l’oratoire et presque une centaine sont en bois pour les pèlerins qui veulent monter à genoux. En dehors de l’église on y trouve la chapelle du frère André qui est aussi sa tombe. Il a été béatifié en 1982 par le Pape Jean-Paul II. Le père André a été très connus pour recevoir des malades et les guérir grâce à ses prières à St-Joseph donc il y a une chapelle où se trouvent les cannes, prothèses, corsets, etc, qui laissaient les malades qui se sentaient guéris.

Conseils

À l’occasion de Noël, vous pouvez visiter une partie d’une collection de plus de 900 crèches dans le Musée de l’oratoire.
Le cœur du frère André est exposé derrière une grille en fer forgé dans la salle d’exposition dédiée à sa vie et son œuvre.

 

Rhodes, ville médiévale, Rhodes, Grèce

Rhodes est une ville située à l’extrémité nord de la plus grande île de l’archipel du Dodécanèse qui porte le même nom (Rhodes). Elle a une ville médiévale très importante avec beaucoup de ruines dans un emplacement privilégié où se trouvaient les ports antiques et où sont aujourd’hui les ports modernes. Le Colosse de Rhodes, l’une des sept merveilles du monde, était une statue gigantesque, traditionnellement située à l’entrée du port. Elle compte avec une belle place qui est le cœur touristique de la ville : la Place Hippocrate; où se sont installés plusieurs restaurants bien modernes avec des balcons terrasse en haut; au centre, on trouve une fontaine turque. Elle a de belles céramiques et une colonne surmontée d’une chouette de bronze. Un autre endroit à connaître est la rue Socrate, petite rue étroite que dès la place monte vers la mosquée de Soliman, rue entièrement bordée de boutiques. Bordant la place Hippocrate, on trouve un intéressant bâtiment de pierres avec escalier extérieur connu comme ‘Castellania’ ou Loge des marchands. Le bâtiment se poursuit par une série d’arcades pittoresques dans la rue Aristote qui unie la Place Hippocrate à celle dite de l’Archevêché . Près de la porte Akandia, on trouve les ruines de Sainte Marie du Bourg (XIVe siècle). Il y en a trois absides qui restent à quelques pas des remparts plus la cour de l’ancienne nef. Les remparts de la cité médiévale de Rhodes s’étirent sur 5 kilomètres de longueur. Il y en a une dizaine de portes dont la plus magistrale est la Porte d’Amboise, on y trouve deux tours rondes particulièrement imposantes mais elle n’ouvre que sur une chicane et il faut encore franchir la Porte Saint Antoine pour accéder à l’intérieur de la cité. L’autre porte remarquable est la Porte de la Mer ou Porte du Port qui était la porte principale. Deux belles tours jumelles crénelées et pourvues de mâchicoulis forment un ensemble plutôt séduisant. Au dessus de l’arc en plein cintre, un bas-relief mutilé représente une Vierge à l’Enfant entourée de Saint Pierre et de Saint Jean Baptiste. Dans la place de l’Archevêché on trouve une autre fontaine aux lignes très modernes avec trois hippocampes de métal qui célèbrent le milieu marin tout proche. Le port d’Akandia est un des trois ports de Rhodes. Devant la porte de la Mer, le port de commerce est le plus ancien ; on y voit les bateaux de pêcheurs. Celui de Mandraki, le plus célèbre avec le cerf et la biche, accueille bateaux de plaisance et de croisière à la journée. Le troisième donc, en dehors des fortifications, plus proche du grand large, accueille les géants de croisière et les ferry-boat en provenance du Pirée. Le port de Mandraki est protégé par une digue de 300 mètres de long sur laquelle se dressent encore trois antiques moulins à vent; au bout de la digue, le Fort Saint Nicolas défendait la ville de Rhodes des premiers assauts maritimes. A l’intérieur du fort, on trouve un phare qui, guide les bateaux la nuit.

Conseils

Si vous faites la visite d’un jour, la ville médiévale vous prendra toute la journée mais si vous séjournez quelques jours dans l’île, vous aurez la possibilité de la visiter à différents moments de la journée. Pour la parcourir, le matin et la soirée sont les moments plus agréables car le soleil est très fort et la chaleur peut être insupportable à partir de midi.
Vous trouverez beaucoup de magasins avec des artisanats typiques mais d’habitude vous pouvez toujours discuter le prix et obtenir ce que vous voulez pour un prix plus raisonnable..
Si vous voulez profiter un peu de la mer, pas loin du port, vous trouverez de plages pour passer quelques heures agréables. Les plages plus belles sont plus éloignées mais pour la visite d’un jour, ça vaut la peine de se rafraîchir un peu dans cette mer tellement agréable.
La ville compte avec beaucoup de cafés, restos, bars où vous pouvez vous relaxer un peu et profiter d’un bon café ou d’un bon vin locale.
Portez des souliers confortables et en été portez des vêtements légères et surtout buvez beaucoup d’eau.