Vancouver, Colombie-Britannique, Canada

L’île de Vancouver est une grande île côtière de Colombie-Britannique, Canada, sur la côte Pacifique. Séparée du continent par le détroit de Géorgie, elle est la plus grande île de la côte ouest de l’Amérique. Presque la moitié de sa population habite dans l’agglomération de Victoria, dans le sud de l’île qui est également la capitale provinciale de la Colombie Britannique. Parmi les autres villes, on peut citer Nanaimo, Port Alberni, Parksville, Courtenay, et Campbell River. S’y rendre est rapide et facile, que ce soit en hydravion ou à bord d’un des nombreux traversiers de la compagnie BC Ferries, confortables et bien équipés. Ceux-ci partent des terminaux sud ou nord-ouest de Vancouver pour rejoindre soit Victoria, soit Nanaimo sur l’île après une traversée de 1 heure 35′. D’autres traversiers font la navette entre Seattle aux États Unis et Victoria.

Conseils

L’île est habitée seulement au sud, le reste est sauvage et quasi intact. D’ailleurs, on dit que c’est un des derniers endroits dans le monde qui est presque entièrement sauvage. Cela fait de cette île un vrai paradis pour l’observation de la faune et de la flore.

Voici les 4 destinations que nous vous conseillons :

1- La ville de Victoria est tout calme et tout charme. On y vit à l’anglaise en profitant du traditionnel thé de l’après-midi, en se baladant dans ses jardins tout en fleur et en admirant son architecture victorienne. Vous ne pouvez manquer le Butchart Garden et le Royal BC Museum qui raconte l’histoire des Amérindiens du Canada d’une façon fort originale.

2- Le parc national Pacific Rim de l’île a comme toile de fond l’océan pacifique. On vous suggère particulièrement le secteur de Long Beach, c’est des kilomètres et des kilomètres de plages désertes, avec une végétation surprenante et une abondante vie marine et terrestre. Ce secteur du parc propose 9 sentiers qui pour la plupart se font en moins d’une heure.

3- Cathedral Grove dans le parc MacMillan est un endroit merveilleux qui constitue l’un des derniers vestiges de la forêt pluvieuse tempérée qui couvrait toute l’île de Vancouver il y plus de 1000 ans. C’est une forêt d’arbres énormes et un écosystème étonnant, qui peut nous faire penser aux forêts de séquoias qu’on peut visiter lors d’un voyage en Californie. Quand on marche dans cette forêt millénaire,c’est impossible d’apercevoir le ciel tellement la végétation est dense. Pour les Amérindiens de l’île de Vancouver, c’est un lieu sacré ! Vous comprendrez rapidement pourquoi.

4- Au nord de l’île, vous découvrirez le magnifique petit village de Telegraph Cove. Vous serez charmé par ses maisons d’époque sur pilotis reliées par des trottoirs de bois. C’est sans compter que Telegraph Cove est le meilleur endroit au monde pour l’observation des orques. De là, vous trouverez une foule d’excursions pour un safari d’observation en mer.

 

Mazatlán, Sinaloa, Mexique

Mazatlán est une ville mexicaine située dans l’état de Sinaloa et porte le même nom que le municipe. La ville est très connue par son port qui sert d’escale à plusieurs navires de croisière. La ville est sur la côte pacifique au nord-ouest de la capitale fédérale. Elle a été fondée en 1531. On trouve beaucoup de complexes touristiques même que plusieurs kilomètres de plage. La température moyenne annuelle est de 26°C avec le facteur d’humidité en été les températures se ressentent très au-dessus de ce que le thermomètre marque. À visiter: le centre historique avec ses parcs, ses restaurants typiques et sa magnifique cathédrale dont la visite s’impose, l’église de San José, l’Aquarium, le Jardin Botanique, la promenade au bord de mer, entre autres. Parmi les plages les plus appréciées, on y trouve Olas Altas et Playa Norte, les deux se trouvent pas très loin du centre historique. Le Carnaval de Mazatlán est assez connu surtout pour le mercredi de cendres.

Conseils

Si vous visitez Mazatlán dans une escale de croisière, en sortant du port, vous devez suivre la grosse ligne bleue qui est marquée au milieux des rues et vous arriverez en marchant au centre historique très facilement. Vous aurez la possibilité de voir aussi les jolies maisons colorées avec de belles portes et clôtures en fer forgé.

Si vous souhaitez faire des achats, vous avez un centre commercial à côté du port et plusieurs petits magasins dans le quartier historique et en face de la cathédrale, vous trouverez une grand surface de deux étages: Liverpool Mazatlán Centro.

Whistler, Colombie-Britannique, Canada

Whistler est une ville touristique de Colombie-Britannique au Canada située dans le massif montagneux de la Chaîne Côtière et qui abrite la station de sports d’hiver renommée de Whistler Blackcomb; ayant accueilli en partie les Jeux olympiques et paralympiques d’hiver en 2010. Située à 120km au nord de Vancouver sur la route 99, connue comme Sea to sky highway, qui longe la côte pacifique et la Baie Howe. Le train Whistler Mountaineer la reli à Vancouver aussi. Lors de sa fondation, la ville a d’abord été appelée Alta-Lake dû au lac Summit qui était le plus haut des lacs de la région. Au début du XXe siècle la montagne London Mountain était connue populairement comme Whistler à cause de la marmotte des Rocheuses qui émet des ses sifflements (le mot anglais whistler signifie siffleur); nom officiellement attribué en 1965. Whistler est située dans le territoire traditionnel des Indiens Squamish et Lil’Wat. Elle est le plus grand domaine skiable en Amérique avec, selon certains amateurs, des pentes supérieures à celles de la Suisse, de l’Autriche, de l’Italie ou de la France, grâce aux quantités impressionnantes de neige qu’il y tombe chaque année. On y compte avec deux montagnes: la Whistler Mountain (2182m) et le Blackcomb Peak (2440m). Il y a 38 remontées mécaniques de dernière technologie. Le point culminant du domaine à 2240 m offre un dénivelé de plus de 1500 m pour rejoindre le village. Il est possible de skier en été sur le glacier de Blackcomb. Sa télécabine Peak 2 Peak relie les deux sommets du domaine, étant la plus longue du monde (4,4km) ainsi que la plus longue portion démunie de support (3.024 km). Sur les 28 cabines, 2 cabines sont équipées de fonds vitrés permettant d’observer le village de Whistler puisque la cabine en milieu de ligne culmine à 436 m par rapport au sol.

Conseils

Si vous n’êtes pas un amateur de ski, la station propose de nombreuses autres activités en été : VTT, golf, baignade, pêche même comme traîneau à chien et motoneige en hiver.
Si vous aimeriez savoir un peu plus sur l’histoire des peuples amérindiens de la région, visitez le centre culturel Squamish. Le bâtiment sur trois niveaux, installé au cœur d’un terrain boisé de 1,76 hectare, est ancré par des poutres massives en bois de pin Douglas, tandis que de grandes baies vitrées donnent accès aux paysages montagneux spectaculaires de la région.