Chinchero, Pérou

À une trentaine de kilomètres de Cuzco et à 3 760 m d’altitude, Chinchero compte parmi les villages les plus intéressants de la région; situé sur un emplacement inca. Il contrôlait l’accès vers la vallée sacrée. Il y a encore des vestiges incas importants comme des murs aux blocs taillés qui sont parfaitement ajustés. Ses ruelles sont étroites et elles sont coupées au centre par un canal. L’eau est aussi présente entre les maisons. Les femmes du village habillées en costumes très colorés, se sont organisées dans une coopérative et font la démonstration de la coloration de la laine avec des produits naturelles comme des racines ou des épices. Elles lavent la laine avec des racines, elles vous montrent la façon de la teinter et après les femmes les plus âgées vous montrent la façon de la travailler pour fabriquer leurs produits artisanales. Pendant la démonstration, vous serez invité à voir de la tisane de coca.

Conseils

Vous pouvez y aller en excursion, en prenant un bus allée-retour à Cuzco ou en fourgonnette ou en voiture. Chinchero est comprise dans un ticket touristique qui comprend la visite de 4 villes dans la région ou dans un autre ticket qui comprend 16 attractions touristiques avec des musées. Vous pouvez quand même la visiter sans le ticket même s’ils vous le demanderont avec insistance.
C’est vrai que la démonstration que les femmes font aux touristes est intéressante mais la vrai Chinchero est celle avec les maisons en terre et paille, avec des animaux de la ferme et des vallées vertes que vous découvrirez par vous-même en allant sans excursion. Ça vaut la peine s’aventurer un peu et marcher 1 km en direction de Cuzco vers le lac Piuray.
Si vous marcher par la route passant au-dessus du village vous trouverez l’ancienne église de Chinchero abandonnée aujourd’hui mais bien plus authentique que la nouvelle qui inclut le circuit touristique. Son toit est totalement détruit mais on pourra toujours observer sa façade.
En ce qui concerne les artisanats, ça ne vaut pas la peine d’aller jusqu’à là pour les avoir, étant donné que ce sont les mêmes articles que vous pouvez trouver n’importe où dans la région.

La Vallée Sacrée des Incas, Pérou

La Vallée Sacrée des Incas ou Vallée de l’Urubamba est située dans les Andes du Pérou, près de la capitale de l’Empire Inca, Cuzco, et au-dessus de la ville sacrée de Machu Pichu elle comprend tout ce qui se trouve entre Pisac et Ollantaytambo, parallèle à la rivière Urubamba ( rivière sacrée qui traverse cette vallée). Elle est alimentée par les nombreuses rivières qui descendent des vallées et gorges attenantes et regroupe de nombreux sites archéologiques et villages. Les incas l’avaient choisie pour ses caractéristiques géographiques et climatiques; c’était un des principaux points pour l’extraction de richesses naturelles, et on y retrouvait la plus grande production de maïs du Pérou. La « petite Cusco », surplombe la Vallée Sacrée au-dessus du village de Lamay et de la ville de Calca. C’est une ancienne résidence des souverains incas qu’on peut accéder à pied. On peut aussi visiter le site de Yucay; résidence d’été des Sapa Inca. On y trouve un excellent système de terrasses et de canaux d’irrigation. On trouve aussi les vestiges du palais du dernier inca, constitué d’une cancha (enclos entourée d’un mur de pierres et d’adobe) et de plusieurs maisons individuelles séparées par des patios et des murs intérieurs de séparation, le palais traditionnel inca peut couvrir plusieurs hectares. Depuis Ollantaytambo les communautés de Huilloc et Patacancha sont les plus accessibles et accueillent quelques touristes chaque année. Il y a aussi d’autres petites communautés qui habitent dans les montagnes aux alentours.

Conseils

La meilleure façon de visiter la Vallée Sacrée est en faisant un tour avec guide en votre langue pour connaître aussi la riche histoire des incas. Dans la même journée ils vous montreront 3 ou 4 sites selon ce que vous aimeriez connaître. Vous pouvez aussi visiter les sites en prenant le transport en commun mais à ce moment là, vous devrez bien vous renseigner et prendre les directives et les cartes des endroits. Prendre un taxi est une autre option un peu plus chère mais vous pouvez vous mettre d’accord avec le chauffeur pour un prix fixe d’aller-retour.
Portez des chaussures confortables ou sportives, prenez de l’eau, des lunettes de soleil, de l’écran solaire et bien sûr votre caméra.

 

Porto Seguro, Bahia, Brésil

Porto Seguro, située dans le sud de l’état de Bahia, à 750 km de Salvador, est une station balnéaire très touristique aux plages superbes. Son climat qui est un éternel printemps (18 à 30° toute l’année) et la gentillesse et l’accueil chaleureux de ses habitants sont des atouts indispensables à une vie ou retraite douce et tranquille. Il y a un nombre important d’établissements hôteliers et de cabanes de plage avec ambiance brésilienne et les pieds dans l’eau. Dans la plage, vous avez beaucoup de bars où il est possible de passer toute la journée, avec des toilettes, douches, une belle ombre sous les palmiers, nécessaire surtout dans le jours à plein soleil et vous pouvez utiliser les installations avec une consommation exigée. La ville a tout ce que vous en avez besoin, magasins de toute sorte, pas de soucis, tout est à la portée de la main. Vous pourriez aussi visiter le centre historique ou faire des excursions guidées pour connaître la région et les autres plages aux alentours. La nuit, vous avez pleines d’activités aussi : bars, restos, discos, spectacles de capoeira (danse typique brésilienne), etc.

Conseils

Avant de vous installer dans un bar sur la plage, demandez au serveur qu,elle est la consommation exigée pour ne pas avoir des surprises. Si vous tenez à passer toute la journée, ça vaut la peine car vous serez très bien servi et vous aurez tout ce qui est nécessaire sur place, pas besoin de se préoccuper pour laisser vos objets personnels quand vous allez à la mer car les gens du bar veilleront pour vous.
C’est mieux de ne rien apporter pour manger ou boire à la plage car dû à la chaleur, vous ne pourrez pas bien conserver vos aliments. Les bars servent des jus frais et naturels toute la journée et ce n’est pas cher même comme manger des produits typiques comme le poison et des légumes. Une nourriture saine et délicieuse.
Si vous tenez à acheter des souvenirs de voyage, la plage est un bel endroit pour le faire parce qu’il y a beaucoup d’artisans qui vendent leur produits directement sur place ou des vendeurs qui les apportent à vos mains. Notez que c’est toujours possible d’avoir une réduction de prix en le demandant. Le coton brésilien est très bon et les tissus en général sont bien résistants et les couleurs tiennent beaucoup.
Si vous êtes un peu éloigné de la plage, notez que vous pouvez arranger un prix avec un chauffeur de taxi qui vous emmènera et ira vous chercher à l’heure indiquée pour vous ramener à votre hôtel. Vous irez beaucoup plus confortable que dans l’autobus et au moment que vous le désirez.