Carthagène des Indes, Bolívar, Colombie

Carthagène des Indes est une ville portuaire et la capitale du département de Bolívar, en Colombie. Elle se trouve sur la côte septentrionale du pays, au bord de la mer des Caraïbes, à environ 120 km de Barranquilla. Elle a été très importante pour l’Empire espagnol pendant presque trois siècles; elle a été aussi un centre de traite d’esclaves même que du transit de l’or issu des pillages destiné à l’Espagne. La ville et sa forteresse sont classées au Patrimoine de l’humanité de l’UNESCO. On y trouve plusieurs fortifications comme la forteresse de San Felipe de Barajas et ses douze kilomètres de remparts. Le centre historique se trouve à l’intérieur des remparts. Elle possède un climat tropicale semi-aride. À voir: le Bastion de San José, le fort San Fernando de Bocachica, l’église de Santo Domingo, la Cathédrale de Ste-Catherine d’Alexandrie, le Musée de l’or, l’église de St-Pierre Claver et les sanctuaire avec les reliques du saint. Elle est une ville très touristique et reçois aussi beaucoup de monde grâce aux navires de croisières. On trouve la plupart d’hôtels, restaurants et boutiques dans la zone de Bocagrande.

Conseils

Évitez de voyager en mai-juin ou octobre-novembre car la pluie sera présente.

Laissez-vous charmer par la vielle ville coloniale, vous trouverez beaucoup de balcons fleuris et colorés, monuments, églises même que de petits restaurants très agréables.

Pour une sortie animée en soirée, allez-y à la Place Santo Domingo, c’est l’endroit idéal pour prendre un verre et se mélanger avec les résidents de la ville. Vous trouverez aussi une fameuse statue de Botero, la Gorda Gertrudis (la grosse Gertrude).

Si vous aimez la plage, renseignez-vous pour visiter les îles voisines soit par voie terrestre soit avec de petits bateaux d’excursions.

Salta, Argentine

Salta est une ville d’Argentine, capitale de la province du même nom, située au pied de la Cordillère des Andes dans la fertile Vallée de Lerma à 1187 m d’altitude. Grâce à son emplacement, la ville est bien communiquée avec la Bolivie et le nord du Chili. Il y a même un vol hebdomadaire qui la relie à Santa Cruz de la Sierra (Bolivie). C’est aussi une importante région agricole avec plusieurs produits d’exportation (maïs, céréales, canne à sucre, tabac, etc). La ville est un siège épiscopal. On y trouve 2 universités, des musées et bibliothèques. Renommée par son architecture coloniale,  connue comme Salta la linda (Salta la Belle). elle est un endroit touristique par excellence. À voir: le Cabildo (bâtiment du conseil municipal), la Cathédrale et l’église San Francisco.

Conseils

Si vous voulez obtenir une vue spectaculaire de la cité et de la Vallée de Lerma, allez-y au Cerro San Bernardo (Mt-St-Bernard-200m).

Si vous allez passer quelques jours dans la ville, ne ratez pas la possibilité de prendre le Train des Nuages qui réalise l’ascension de la Cordillère des Andes dans la province de Salta, sur une voie ferrée avec des sections qui dépassent les 4000 mètres d’altitude, promenade assez particulière dans la région de la Puna arrivant au petit village de San Antonio de los Cobres situé à plus de 3500m. Si vous avez des problèmes de cœur, respiration ou si vous êtes enceinte, c’est déconseillé.

Si vous aimez les grillades, vous trouverez des restos appelés Asador où vous pourrez déguster toutes les parties de la vache en mangeant une excellente viande argentine.

Ne partez pas sans avoir déguster les typiques empanadas que selon la région d’où elles proviennent changent un peu la recette et leurs ingrédients. Les empanadas de Salta se trouvent entre les plus fameuses du pays.

 

Salinas Grandes, Jujuy et Salta, Argentine

Les Salinas Grandes de Jujuy et Salta en Argentine sont un petit salar ou désert de sel situé sur les hauts plateau des provinces de Jujuy et de Salta. Le salar prolonge en fait vers le sud-ouest de la Laguna de Guayatayoc. Il s’agit d’une étendue de sel sous forme de croûte dure, d’une épaisseur de 30 centimètres. On peut rouler en voiture sur sa surface. Elle est d’une blancheur éblouissante, et forme avec le ciel, presque toujours bleu, un paysage d’une beauté saisissante. Une belle route asphaltée y mène directement sur 190 kilomètres au départ de San Salvador de Jujuy (route nationale 52). Cette route (route de Paso de Jama vers le Chili) passe par Purmamarca. Il faut compter deux heures de route au total. Les Salinas Grandes se trouvent au niveau de la petite localité de Abra de Potrerillo. C’est le troisième salar en importance en Amérique du Sud. Leur origine remonte à environ 5-10 millions d’années quand l’endroit avait été couvert complètement par des eaux d’un volcan. L’évaporation de ce liquide et ses composants à travers le temps a formé ce salar.

Conseils

Vous pouvez visiter les Salinas Grandes par vous-même ou à travers d’un opérateur de tourisme local. Vous trouverez des tours partant de la ville de Jujuy ou de la ville de Salta et généralement, vous ferez un arrêt à Purmamarca pour voir le ‘Cerro de siete colores’ (montagne aux sept couleurs) et pour profiter de son marché de produits artisanales.
Si vous décidez d’aller seul en voiture, tenez compte que c’est une zone isolée avec très peu de villages sur le chemin alors allez avec votre réservoir plein, de l’eau et des aliments. Une fois arrivé, vous trouverez un restaurant.
N’oubliez pas d’apporter des lunettes de soleil pour protéger vos yeux de tant de luminosité. Des chaussures confortables sont conseillées.
Si vous allez par vous-même, vous aurez toute l’explication dès la part des ouvriers qui travaillent sur place. Ils sont très aimables et accueillants, comme tous les gens de la région.

Invalid Displayed Gallery