Brasilia, Brésil

Brasilia est la capitale de la République fédérative du Brésil et le siège du gouvernement du District fédéral, quatrième ville la plus peuplée du Brésil. Sa construction date des années 1960 et est née grâce au projet de créer une nouvelle capitale à l’intérieur des terres pour mieux répartir les richesses et la population, largement concentrées sur les côtes, et de mettre fin à la rivalité entre Rio de Janeiro et São Paulo. Elle devient l’une des capitales les plus récemment construites au monde mais aussi l’une des villes les plus rapidement bâties (2000 jours), sous la conduite visionnaire du Président Juscelino Kubitschek, l’architecte Oscar Niemeyer, l’urbaniste Lucio Costa et l’architecte paysagiste Roberto Burle Marx. Vue du ciel, la conception de Brasilia évoque la forme d’un avion (ou d’un colibri), avec chacune de ses merveilles architecturales stratégiquement disposées et ses blocs résidentiels et commerciaux. Les administrations et grands organismes étatiques quittent Rio de Janeiro pour s’installer dans la nouvelle capitale. Le déménagement ne fut pas facile car certains fonctionnaires refusaient leur mutation. Le Brésil dut même menacer certains États d’une rupture des relations diplomatiques s’ils ne déménageaient pas leurs ambassades. Le plan idéal était d’accueillir 500,000 personnes mais aujourd’hui il y a un peu plus de deux millions et demi d’habitants. Ils ont aussi construit de villes satellites et c’est là qui habite la grande majorité de la population. La ville est bordée par le lac Paranoá qui est d’eau artificielle créée en même temps que Brasilia. Véritable chef-d’œuvre d’architecture moderne, Brasilia a été déclarée Patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO. Les quartiers résidentiels sont fonctionnels et auto-suffisants avec des centres commerciaux, écoles et parcs à proximité. À voir : la Cathédrale, le Congrès National, la Place des Trois Pouvoirs le Mémorial JF, le Sanctuaire de Dom Bosco, entre autres.

Conseils

La ville peut se visiter en voiture ou autobus car elle est assez grande. Vous devez vous assurer de réserver votre hôtel à l’avance car la moitié de places sont déjà occupées par les personnes qui travaillent au gouvernement ou qui ont à voir avec lui.
Une des attractions les plus appréciée, est le lac Paranoá et ses activités: surf, kitesurf, kayak, etc. Vous pouvez aussi faire la baignade idéal pour les jours chauds et secs. Une autre option pour se rafraîchir est visiter le Parc National avec ses deux piscines et beaucoup d’espace vert pour marcher (30 km) et profiter de voir la végétation typique de la région avec de magnifiques fleurs et entendre les oiseaux; le parc abrite un certain nombre d’espèces menacées, dont des cerfs, des fourmiliers, des tatous géants et des loups à crinière. belle place pour relaxer. Vous pouvez vous rendre en autobus.
Si vous visitez le Sanctuaire Don Bosco, vous pouvez aussi profiter des petites plages voisines sur le lac ou des aires vertes pour faire un pique-nique.
Si vous voulez avoir une belle vue de la ville visitez la tour de télévision qui a une terrasse d’observation à 75 mètres.
Les environs de la capitale sont aussi à explorer et si vous séjournez plusieurs jours, vous pouvez aller visiter la cascade d’Itiquira (à 100 km), haute de 168 mètres, c’est la deuxième plus grande au Brésil. Les lieux sont protégés contre le développement et offrent donc une beauté naturelle exceptionnelle.

Capioví, Misiones, Argentine

Capioví est une municipalité dans la province de Misiones, Argentine. L’histoire du village remonte à 1919, lorsque les premiers colons allemands et suisses s’y sont installés grâce à la construction d’une scierie et un moulin qui est encore là. Cela a été possible parce qu’il y a une chute d’eau connue sous le nom de Sault Capioví sur le ruisseau du même nom, qui forme une piscine naturelle qui va jusqu’à 4 mètres de profondeur dans sa chute. Dans la municipalité, on y trouve également la ville de San Gotardo. Il y a aussi un observatoire astronomique renommée. Mais l’un des plus beaux moments de l’année pour visiter le village est dans la saison de Noël et Jour de l’An, car des décorations faites à travers le recyclage des bouteilles en plastique sont installées un peu partout. Un vrai art du recyclage !!!

Conseils

Si vous visitez la ville profitez pour faire de l’agrotourisme. C’est un endroit idéal pour profiter de bonnes promenades dans un entourage naturel.

 

Carthagène des Indes, Bolívar, Colombie

Carthagène des Indes est une ville portuaire et la capitale du département de Bolívar, en Colombie. Elle se trouve sur la côte septentrionale du pays, au bord de la mer des Caraïbes, à environ 120 km de Barranquilla. Elle a été très importante pour l’Empire espagnol pendant presque trois siècles; elle a été aussi un centre de traite d’esclaves même que du transit de l’or issu des pillages destiné à l’Espagne. La ville et sa forteresse sont classées au Patrimoine de l’humanité de l’UNESCO. On y trouve plusieurs fortifications comme la forteresse de San Felipe de Barajas et ses douze kilomètres de remparts. Le centre historique se trouve à l’intérieur des remparts. Elle possède un climat tropicale semi-aride. À voir: le Bastion de San José, le fort San Fernando de Bocachica, l’église de Santo Domingo, la Cathédrale de Ste-Catherine d’Alexandrie, le Musée de l’or, l’église de St-Pierre Claver et les sanctuaire avec les reliques du saint. Elle est une ville très touristique et reçois aussi beaucoup de monde grâce aux navires de croisières. On trouve la plupart d’hôtels, restaurants et boutiques dans la zone de Bocagrande.

Conseils

Évitez de voyager en mai-juin ou octobre-novembre car la pluie sera présente.

Laissez-vous charmer par la vielle ville coloniale, vous trouverez beaucoup de balcons fleuris et colorés, monuments, églises même que de petits restaurants très agréables.

Pour une sortie animée en soirée, allez-y à la Place Santo Domingo, c’est l’endroit idéal pour prendre un verre et se mélanger avec les résidents de la ville. Vous trouverez aussi une fameuse statue de Botero, la Gorda Gertrudis (la grosse Gertrude).

Si vous aimez la plage, renseignez-vous pour visiter les îles voisines soit par voie terrestre soit avec de petits bateaux d’excursions.