Rome, Italie

Rome, 3e ville européenne en importance touristique où l’ont trouve continuellement des vestiges historiques. Parcourir Rome n’implique pas dépenser beaucoup d’argent car parcourir la ville est comme visiter un musée à ciel ouvert. La Rome moderne est aussi belle à connaître avec ses collines, cafés, restos, librairies et magasins.

Conseils

Ne laissez pas de visiter les églises et basiliques car vous trouverez de vrais trésors artistiques sans dépenser un sous.

Le dernier dimanche de chaque mois, l’entrée des musées du Vatican est gratuite.

Piazza Navona et Piazza del Popolo sont les meilleurs sites pour flâner.

L’aperitivo est une excellente façon de déguster un buffet à volonté juste en payant le prix d’un verre.

Le ticket simple de bus ou métro coûte 1,50 euro mais si vous tenez à beaucoup bouger, un ticket à la journée coûte 6,00 euro. Il existe ‘Roma Pass’, une carte valable 3 jours qui vous offre transport illimité + 2 entrées gratuites (site ou musée) + d’autres entrées avec un tarif réduit.

 

Aghia Efimia, Céphalonie, Grèce

Aghia Efimia, situé à 7 km au nord de Sami et 30 km de Argostoli, est un petit village de pêcheurs sur la côte est de l’île de Céphalonie, entouré par les montagnes au nord, l’ouest et le sud, qui forment la vallée Pyllaros. Il était une fois l’un des centres les plus importants de l’île mais malheureusement il y a eu un tremblement de terre en 1953 qui a détruit le village complètement, mais avec l’aide de la France, ils l’ont reconstruit. Dès là jusqu’à Sami, les plages sont constituées de cailloux blancs. Il dispose d’une baie naturelle et de la plage et l’eau est très propre donc la plongée est une activité très recommandée. Le village est vraiment bien situé sur l’île de Céphalonie étant également une base parfaite pour explorer le reste de l’île. Il est encore un endroit très paisible avec des gens très sympathiques qui aiment prendre soin de vous. Le village vous offre tout ce que vous avez besoin. Il y a des bars, cafés et tavernes où vous pourrez déguster des plats typiques. Il y a aussi une nouvelle passerelle au-delà du port bordé de bancs.

Conseils

Il y a quelques petites criques de galets et des plages où la seule possibilité est d’aller en bateau. Vous pouvez louer un bateau à moteur ou prendre un bateau-taxi. Aucune des plages dispose d’équipements tels que des chaises longues et parasols à louer ; vous devez prendre tout ce que vous avez besoin avec vous; en particulier l’eau en bouteille.
Il y a l’église locale de Saint Efimia qui célèbre sa fête avec un barbecue et la danse (Juillet, 10).
Vous pouvez également prendre un bateau-taxi pour visiter les îles voisines de Ithaque et Lefkas ou faire un tour privé aussi.
Il y a un service de bus fonctionnant entre les villages voisins ou à partir d’ Argostoli.

Maratea, Potenza, Basilicate, Italie

Maratea est une commune italienne, située dans la province de Potenza, dans la région Basilicata, en Italie méridionale; avec une splendide position géographique qui longe la Mer Tyrrhénienne. Ses 32 km de cotes forment un pointillé par rochers, de plages et de petites petites baies, et comportent plus de 50 grottes marines. Les montagnes de l’arrière-pays arrivent directement jusqu’à la mer, et créent un contraste visuel pittoresque et de très beaux panoramas; ils sont couverts de pinèdes et d’une flore spécifique. La côte de Maratea a plus de vingt plages. La plus étendue est Gnola. Calaficarra est enchâssée entre les roches et les grottes. On y trouve aussi des plages au sable noir. À voir: le château de Castrocucco, la statue en marbre de Carrare de 22 mètres du Christ Rédempteur sur le Mont San Biagio, l’obélisque de la Notre-Dame de Peine, la basilique de Saint Blaise, l’église de Sainte Marie, l’église de l’Annonciation, l’église de Saint Antonio entre autres.

Conseils

Si vous visitez Maratea en mai, essayez d’être présente à la fête de l’anniversaire de la translation des reliques de Saint Blaise qui dure une semaine entière, du premier samedi de mai jusqu’au second dimanche du mois. Cette fête, aux origines lointaines, célèbre l’arrivée des reliques du saint au Maratea, qui aurait eu lieu au mois de mai en 732.
C’est un destination idéale pour ceux qui souhaitent passer des vacances à la mer, relaxer et aussi pour découvrir la culture et goûter aux saveurs authentiques.
Une belle promenade dans son centre historique vous permettra d’admirer la structure médiévale avec ses ruelles étroites et ses bâtiments imposants, ainsi que des témoignages artistiques et architecturaux.