Barcelone, Catalogne, Espagne

Barcelone,  capitale administrative et économique de la Catalogne, est considérée la 2e ville espagnole soit par sa population que pour ses activités. Son port sur la Méditerranée est l’un de plus importants du sud de l’Europe. Sa langue principale est le catalan. C’est une ville touristique par excellence connue pour l’œuvre architectonique que Antonio Gaudi y a laissée : La Sagrada Familia, le Parc Guell et la maison Batllo sont entres ses œuvres les plus remarquables. Ville aussi fameuse pour ses Ramblas (rues à proximité du port) où l’on trouve beaucoup d’artistes, bars, restos, magasins de souvenirs, etc.
 
Conseils
 
Procurez-vous la carte de 10 voyages pour économiser dans vos déplacements en transport en commun. Si vous restez un certain temps, vous pouvez aussi acheter la carte qui vous permet de faire 50 voyages dans un mois qui est encore plus économique.
Pour entrer dans le métro, vous devez faire attention, car il faut introduire le billet par la gauche et passer par la droite, si vous êtes distrait, une autre personne pourrez passer à votre place et vous devrez vous procurer un autre billet.
Si vous tenez à utiliser le bus touristique, achetez votre billet sur le net car vous aurez une réduction de 10%.
Il y a des attractions gratuites : le Parc Guell , le Parc du labyrinthe, le Musée d’Art Caixa-Forum, le secteur plus ancien de la ville, le port et la plage où vous pouvez arriver en métro.
Le Musée Picasso est gratuit le 1er dimanche de chaque mois.
Ne vous tentez pas avec les restos sur les Ramblas, ils sont chers et le service gastronomique n’est pas bon.

Split, Croatie

Split est la seconde ville la plus peuplée de Croatie et le siège du Comitat de Split-Dalmatie. La ville était établie à l’intérieur de l’immense palais de l’empereur romain Dioclétien (d’origine dalmate); construit entre 294 et 305 et avait une superficie de 39,000 mètres carrés et après elle a été élargie autour du palais. De 1420 jusqu’à 1797, Split a été intégrée à la République de Venise; voilà pourquoi le centre historique présente des édifices de style vénitien (palais du recteur, hôtel de ville, tour vénitienne). La France et Napoléon ont gouverné Split de 1805 à 1813. De 1815 à 1919 elle était une partie de l’Autriche. Après la chute de l’Autriche-Hongrie et avec la fondation du Royaume des Serbes, des Croates et des Slovènes, la ville faisait partie de la Dalmatie yougoslave. Aujourd’hui, Split est un grand port industriel et touristique et est inscrite à la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Nous trouvons encore partie de l’enceinte du palais sur le front de mer même comme la porte dite Maritime qui dans l’antiquité permettait aux navires d’accoster directement.

Conseils

Le centre historique se trouve juste à quelques pas du port.  Dedans, on trouve une grande partie qu’aujourd’hui est un grand marché avec des postes qui vendent de souvenirs. On peut aussi visiter trois musées qui se trouvent à l’intérieur de la vieille ville et autres deux musées à l’extérieur. Vous trouverez aussi un cloître qui a été aménagé par Rodin.