Réserve de Juréia-Itatins, Peruibe, São Paulo, Brésil

Un des plus beaux endroits de la côte sud de São Paulo est la ville de Peruibe, surtout la chute d’eau Paradise dans la réserve de Juréia-Itatins. C’est magnifique de descendre la colline dans le Juréia, entouré par la route de la forêt atlantique, une descente à couper le souffle, pour la plage Guaraú; une plage très propre et avec de la nourriture typique de Caiçara à base de poissons et fruits de mer et les meilleures crevettes les Saint-Pierre! Avec l’ordonnance de réglementation, l’usage public de la cascade est contrôlé par la Fondation des forêts et il est l’outil d’éducation environnementale. L’accès au site sera autorisé seulement avec la visite programmée surveillée, en étant 180 le nombre maximum de visiteurs indépendants (sans rendez-vous, mais recommandés) et 90 pour les groupes (sur rendez-vous nécessaire). La zone de baignade est limitée à la piscine naturelle, n’étant pas autorisé à accéder aux zones supérieures de la cascade. Les moniteurs sont formés et qualifiés pour recevoir les gens et fournir des informations et des conférences sur l’importance de la protection de la biodiversité, la cascade et de la station écologique; l’un des derniers endroits de la côte brésilienne où la forêt atlantique n’a presque pas été modifiée.

Conseils

Pour entrer à la réserve, il faut un billet d’entrée et le service aux visiteurs se donne entre 8h00 et 17h00 tous les jours.
Le chemin peut être fait en bus (transports publics) à des prix très abordables, mais l’instabilité des temps indéfinis et aucune information peut nuire à la durée du séjour dans la station écologique.
Un conseil: profitez d’abord de la cascade, puis finissez par la plage.

 

Les jardins Estensi, Varese, Lombardie, Italie

Les jardins du Palais Estense, plus connus comme Les jardins Estensi,  à Varese, sont parmi les plus beaux en Italie du Nord et constituent toujours une des principales attractions de la ville. Les jardins sont situés autour du Palais Estense, qui fut la résidence d’été de Francesco III d’Est, duc de Modena et le gouverneur autrichien de la Lombardie, commandant des troupes impériales en Italie. Sur l’endroit où aujourd’hui se trouve le Palais Estense, il existait une villa, la Villa de Thomas Orrigoni; en 1765 Francesco III l’a acquise et l’a restaurée pour s’en servir comme une de ses résidences. L’architecte Giuseppe Antonio Bianchi s’en est occupé et il a aussi fait le splendide jardin. Les jardins abritent une grande cuve qui s’ouvre dans le parterre devant le palais et plusieurs grands parterres de fleurs, dont les petits arbustes et fleurs ornementales sont traités en détail. La présence de reliefs différents, les avenues, les chemins et les pelouses donne le mouvement au jardin de style Français. Un axe de symétrie, en passant par le centre de l’entrée du porche-façade relie optiquement-parterre-colline à partir d’un grand espace extérieur. Aujourd’hui, le bâtiment abrite les bureaux de la Ville de Varese.

Conseils

Le jardin est un emblème de la ville et est libre d’accès quotidien et gratuit.
Généralement le samedi, la municipalité célèbre mariages du matin jusqu’à midi alors vous pouvez trouver plus de gens que d’habitude. Si vous allez pour y prendre des photos, il est préférable de choisir un autre jour que le samedi et le dimanche.
Si vous voulez avoir la meilleure vue, monter tous les escaliers du jardin et vous pourriez aussi prendre des photos de l’édifice avec les magnifiques jardins et les montagnes préalpines comme toile de fond avec le lac de Varese inclus dans le décor. C’est vraiment un beau paysage!

Les jardins d’Aranjuez, sud de Madrid, Espagne

Les jardins d’Aranjuez, situés dans la plaine fertile du Tage au sud de Madrid (à moins d’une heure), est un espace où la nature se mêle avec l’art; lieu de villégiature des rois et source d’inspiration de nombreux artistes, on y trouve des fontaines, des sculptures et d’arbres centenaires. C’était ici que se promenait la monarchie et la cour espagnole aux XVIIe et XVIIIe siècles. Les jardins entourent le Palais Royal. Les plus connus sont les jardins du Prince, de l’île et du Parterre. Le maître Joaquín Rodrigo a su interpréter cet endroit dans son fameux Concert d’Aranjuez. Le jardin de l’île est considéré comme le plus important et caractéristique de l’époque de la Maison d’Autriche (XVIe siècle) et il est entouré par les eaux du Tage. Il y a des nymphes en marbre blanc qui ornent le perron par lequel on accède au verger où la reine Isabelle II avait l’habitude de se promener. Les sentiers sont tracés en quadrillage et on peut sentir l’arôme des buis pendant qu’on les parcourt. On y trouve aussi des petites chutes d’eau. Le jardin du Paterre, devant la façade du palais, nous présente des chemins délimités par des haies, taillées qui suivent un équilibre géométrique (comme les jardins français de l’époque). On y trouve deux fontaines importantes, celle d’Hercule et celle de Cérès et aussi des vases en marbre avec des fleurs aux couleurs vives. Le jardin du Prince, conçu à l’anglaise, a presque 150 hectares. Autrefois, ces énormes espaces étaient dédiés aux parties de chasse. On y trouve une grande variété d’arbres, des monuments, des étangs et des fontaines.

Conseils

Si vous visitez les jardins entre mai et octobre, vous pouvez profiter pour le faire à bord du Train des la fraise; c’est un chemin de fer d’époque.