Chutes d’Iguazú, Argentine

Les Chutes d’Iguazú situées au milieu de la forêt tropicale, à la frontière entre l’Argentine et le Brésil très proche de la jonction avec le Paraguay sont une merveille naturelle inscrite au patrimoine mondial par l’UNESCO. En langue guaraní, Iguazú veut dire ‘des eaux grands’.  Elles sont à 17km au nord de Port Iguazú et à 1350km de Buenos Aires. Il y a un parc national du côté de l’Argentine et un autre parc du côté brésilien. C’est un ensemble de 275 cascades d’environ 3 km dont la plus connue est ‘La Garganta del diablo’ (Gorge du diable)  qui est en forme de U et a 700 mètres de long, 150m de large et 82 m de hauteur. L’ensemble de cascades déverse jusqu’à 6 millions de litres d’eau par seconde. La majorité des chutes sont du côté argentin et on y trouve plusieurs circuits de visite qui nous permettent de nous approcher jusqu’à quelques mètres des chutes. Les circuits ont été aménagés au milieu de la forêt et au-dessous des branches du fleuve (fleuve Paranà dont la rivière Iguazú est un affluent). Un train vous mène aux différents points de visite. Dans les parcs il y a plus de 2000 espèces florales, 400 espèces d’oiseaux, et une grande variété de mammifères, de reptiles et d’insectes. Plusieurs cinéastes du monde entier ont choisi ce magnifique endroit pour tourner leurs films.

Conseils

C’est un endroit idéal pour visiter dans un long weekend mais si vous ne pouvez pas prendre plusieurs jours, au moins dédié 2 jours au complet aux chutes pour avoir la possibilité de faire la visite de 2 côtés, ça vaut la peine! Le parc plus grand est en Argentine étant donné que les chutes sont presque toutes en territoire argentin mais la vision que vous pouvez avoir de tout l’ensemble du coté brésilien est tout simplement époustouflante.

Ne ratez pas l’excursion en bateau pour vous approcher encore plus des chutes. Bien sûr que vous allez vous mouiller mais c’est une sensation magnifique et le bruit des chutes est parfois assourdissant.  Vous ne regretterez ni un seul seconde cette expérience.

Si vous êtes allergiques aux insectes, portez un chandail à manche longue et des pantalons mais d’un tissus frais car il fait presque toujours chaud et c’est assez humide.  C’est préférable de porter de chaussures sportives pour mieux marcher dans les circuits et ne pas glisser dans les endroits humides.

C’est déconseillé de donner à manger aux animaux. Il y a une espèce; le coati, qui est assez habitué au touriste et s’approche toujours en sachant que les gens tendent toujours à leur donner quelque chose. Essayez de ne pas changer leur habitat naturel.

Mont Sainte-Anne, St-Féréole-des-Neiges, Beaupré, Québec, Canada

Le mont Sainte-Anne, 803 mètres d’altitude, est situé dans la ville de Beaupré au Québec dans l’arrondissement de St-Féréole-des-Neiges, à environ 40 km à l’est de Québec. Cette montagne fait partie de la chaîne des Laurentides du Bouclier canadien et a donné son nom à la station de sports d’hiver de Mont-Sainte-Anne qui accueille depuis 1966 des compétitions internationales de ski alpin et de vélo de montagne.

Conseils

Ski Alpin

Hôte de plusieurs Coupes du Monde et reconnu notamment pour la grande qualité de son terrain skiable pour experts, Mont-Sainte-Anne propose à toutes les catégories de skieurs et planchistes, un grand choix de pistes correspondant à leurs capacités. Réparties sur trois versants de la montagne, les 69 pistes couvrent une superficie de 182 hectares et une longueur de 69 km, avec une dénivellation de 625 mètres et 10 remontées mécaniques. En soirée, 19 pistes accueillent les amateurs, avec la plus haute dénivellation éclairée au Canada. Le sommet de la station reçoit en moyenne environ 400 cm de neige par année.

Ski de fond

Le centre de ski de fond Mont-Sainte-Anne comprend 200 km de sentiers pour le pas classique et 191 km pour le pas de patin. il est situé à 7 km à l’est de la station de ski alpin et comprend une piste qui relie le pied de la montagne au centre de ski de fond proprement dit.

Vélo de montagne

Mont-Sainte-Anne offre aux amateurs de vélo de montagne un réseau de sentiers de fort calibre, un des plus importants de l’est du Canada.

 
Randonné pédestre

La station possède aussi 42 kilomètres de sentiers pédestres.

Vol libre

Pour les amateurs de vol libre, sept décollages sont disponibles selon les conditions de vol, ainsi que trois atterrissages officiels et quatre de secours. Une école professionnelle est ouverte toute l’année. Il existe une pente école spécialement aménagée et plusieurs pistes pour les pratiques au sol. Une remontés mécanique ouverte 11 mois par an permet de voler plusieurs fois par jour. Un chemin donne accès au sommet lors de la fermeture des gondoles.

Autres activités

En hiver : Raquette, traîneau à chiens, parapente, promenades en traîneau, patinage sur glace, motoneige et spa.

En été : Camping, parapente, randonnée, golf, VTT.

Invalid Displayed Gallery

La Grignetta, Lombardie, Italie

La Grignetta ou Grigna sud ou Grigna de Champion est une montagne de Lombardie (2177 mètres) et fait partie du groupe Grigne, étant la plus haute la Grigna ou Grignone. Sa forme est assez régulière et il y a deux côtés: un au sud (avec vue sur Lecco et sur la vallée Resinelli) et un autre au nord (qui la relie avec Grignone). Il y a aussi d’autres crêtes bien définies come la crête Sinigaglia (on peut y arriver depuis le refuge Porta) et la crête Segantini qui relie la colline Valsecchi au sommet, présentant un degré de difficulté III. C’est une place très importante et connue des grimpeurs locaux et internationaux. Le torrent Grigna né à Canalone Porta, se jette dans le Caldone et se termine à Lecco. La voie normale d’ascension est la crête Cermenati (marche facile). Le sentier Cecilia se connecte avec le refuge Rosalba au sommet et on y trouve des sentiers avec des chaînes. Le haut passage relie le sommet du Grignetta au sommet du Grignone.

Conseils

Les chemins pour les marcheurs réguliers sont marqués par la lettre E, alors que ceux pour les grimpeurs expérimentés ont un double E. Ce sont des pistes très difficiles et exigeantes physiquement, il faut calculer en moyenne, trois heures pour monter et deux heures pour descendre.

Les sentiers sont gratuits et il n’y a pas de contrôle pour enregistrer les grimpeurs; alors faites attention si vous n’avez pas vraiment de l’expérience; prendre les sentiers est tout à fait à vos propres risques.