Ermitage de Santa Caterina del Sasso, Leggiuno, Varese, Italie

L’ermitage de Santa Caterina del Sasso est un monastère construit en surplomb de la rive orientale du lac Majeur dans Leggiuno, province de Varese. La construction du complexe est du douzième siècle; Alberto Besozzi de Arolo, marchand et prêteur, survivant d’un naufrage au cours d’une traversée du lac, a promis à Sainte Catherine d’Alexandrie d’y s’installer pour le reste de sa vie dans la prière et la solitude dans une grotte sur ce tronçon de la côte. Il a construit une chapelle à la Sainte que nous pouvons encore voir à l’arrière de l’église. Le reliques du bienheureux Albert, sont à l’intérieur de l’église. Au XIVe siècle il y a eu la construction de deux églises dédiées à Ste-Marie et San Nicolas, qui ont été ajoutées au complexe. Sur la façade de l’église, nous trouvons quatre arches qui sont les restes d’un cycle de fresques et, vu sur le lac, on trouve le clocher du XIVe siècle. La partie la plus ancienne est la chapelle de 1195, qui se trouve à un niveau inférieur par rapport aux autres parties de l’église, qui a pris la taille de la tombe de Sainte-Catherine dans le Sinaï et sur la partie extérieure, au-dessus de la fenêtre, se trouvent quelques images du transfert du corps de la sainte (par les anges) au Mont Sinaï. Le complexe est considéré comme un monument national depuis 1914. Il a été restauré et rouvert dans les années quatre-vingts. Il est actuellement soutenu par certains Oblats bénédictins. L’église actuelle a cinq parties, initialement séparés, quatre sont aujourd’hui des chapelles, tandis que la cinquième est la chapelle où repose Alberto Besozzi. L’église est couverte de beaucoup de belles fresques. Il y a également un organe et une statue de la Vierge et l’Enfant (XVIIe siècle). L’ermitage est accessible à pied par un escalier qui relie d’un côté le Quicchio, petit groupe de maisons, avec un parking pour les voitures et un endroit pour manger quelque chose, avec sur l’autre, un poste récemment achevé, au service de Navigation Lago Maggiore.

Conseils

Si vous ne pouvez pas prendre les escaliers, il y a un ascenseur (0,50 euros), construit dans la roche, qui vous amène à l’église.
L’endroit est très agréable pour une promenade et prendre des photos merveilleuses de son magnifique entourage.
En été, il y a un bus direct dès Laveno. La gare de train la plus proche est Sangiano sur la ligna Luino-Milan (3km). Vous pouvez aussi arriver avec le service de navigation du lac.

 

Salon International du Tourisme et des Voyages, Montréal, Québec, Canada

Vous êtes passionné de voyage?

Vous pensez au prochain voyage mais vous n’êtes pas sûr où aller?

Vous êtes conseilleur ou agent de voyages et vous cherchez plus d’information pour vous clients?

Alors, profitez du Salon International du Tourisme et des Voyages (SITEV) qui a lieu à Montréal du 20 au 22 octobre 2017 à la Place Bonaventure.

Vous rencontrerez plusieurs exposants qui auront le plaisir de jaser avec vous sur différentes destinations, des passionnés de voyage comme vous. Vous pouvez trouver beaucoup d’information, des conseils, des conférences, des circuits, des nouveautés, des catalogues, etc.

Conseils

Regardez la programmation si vous tenez à assister aux conférences ou présentations.

Pour une meilleure visite, laissez votre manteau au vestiaire (prix $3,00).

Si vous êtes conseilleur ou agent de voyage, en présentant votre carte d’affaires à l’accréditation, vous recevrez votre billet d’entrée gratuit.

 

Jardin de Kawachi Fuji, Kitakyushu, Japon

Situé dans la ville de Kitakyushu, au Japon, tout droit d’un tableau impressionniste, le jardin de Kawachi Fuji abrite des centaines de glycines au couleur pastel, plantes à fleurs couvrant 20 espèces différentes. L’attraction principale du jardin est le tunnel de glycines qui permet aux visiteurs de se promener dans un tunnel enchanteur  de couleurs.

Conseils

Situé à environ six heures de Tokyo, le meilleur moment pour le visiter est à partir de la fin avril à la mi-mai, avec un pic de floraison à la fin d’avril. Le jardin est privé et il faut payer un billet pour entrer.

Logez à la japonaise dans une de ces auberges aux abords du jardin.