Enceinte de Talavera de la Reina, Tolède, Espagne

Les murs et les tours ‘albarranas’ de Talavera de la Reina est un système de défense qui protégeait cette ville de la province de Tolède, en Espagne et comptait sur trois enceintes fortifiées, dont les routes étaient tangentielles à la forteresse arabe mais à nos jours, on y trouve seulement une grande partie de la première enceinte, la plus ancienne, et quelques restes de la seconde. « La Villa » (première enceinte) a été construite dans les siècles IX-X par les arabes éventuellement suivant la voie d’un mur romain ou wisigoth. Sa matière principale ce sont des blocs de pierre, on y trouve un grand nombre de vestiges romains réutilisés, il y a même des pierres imprimées de cette époque; et pierres brutes. Nous avons également des tours semi-circulaires et carrées; celles-ci étant les plus anciennes tours et autres flanquant des XIIIe et XIVe siècles. Malheureusement, les portes n’existent plus, sauf pour les restes de l’une des tours semi-circulaire de la Porte de Mérida. Il y a quand même un bouclier et une Vierge qui présidaient la Porte de St-Pierre, mais ils ont été déposés dans la Basilique del Prado. La seconde enceinte (XIIe) protégeait les agglomérations Majeures ou Nouvelles et la troisième (XIII) entourait les vieilles agglomérations. De la seconde enceinte il est encore conservé une partie du début aux côtés de la citadelle et la porte de Séville (XVI); la Tour Poudrière, une partie de la porte Zamora et une tour dans la Place de San Miguel. De la troisième se conservent plusieurs blasons de la Porte de Cuarto et quelques traces de la fondation. Cette sorte de construction fixée à la première enceinte fortifiée a fait que Talavera était considérée comme l’une des villes les plus sûres pendant de siècles.

Conseils

Les murs et les tours sont d’accès gratuit. C’est une promenade qui peut être faite sans un guide car il y a des indicateurs et des panneaux avec des photos et des explications.
Talavera de la Reina a un office de tourisme où vous pouvez demander plus d’information.

Invalid Displayed Gallery

Château de Neuschwanstein, Allgäu, Allemagne

Le château de Neuschwanstein se trouve sur un éperon rocheux haut de 200 mètres près de Füssen, dans l’Allgäu, Allemagne. Louis II de Bavière l’a fait construire au XIXe siècle, sur l’emplacement de deux anciens châteaux-forts. Il avait demandé à Richard Wagner, son ami, d’y venir habiter avec lui. En 1884, Louis II s’établit dans le palais mais deux années plus tard il est mort. Après sa mort mystérieuse, le château fut ouvert au public, bien qu’il ne fût pas encore terminé. Le projet initial était plus ambitieux, mais l’état bavarois décida de ne pas poursuivre les travaux à la mort du roi. Il a été construit en grande partie dans le style roman tardif du début du XIIIe siècle. On le remarque dans la construction du bâtiment dans son ensemble aussi bien que dans son ornementation : portails en plein cintre, les arcades des fenêtres et des tours, la position des colonnes et des baies vitrées et des pinacles. Les salles d’habitation du roi et les salles d’apparat des troisième et quatrième étages étaient plus ou moins achevées à sa mort. Les chambres du deuxième étage sont toujours en briques nues et ne sont pas visitées. Le château est un exemple d’architecture éclectique de l’époque romantique. Walt Disney s’est inspiré de ce château pour créer le château de la Belle au bois dormant du premier Disneyland ouvert en Californie en 1955, devenant aussi le logo des Studios Walt Disney et de ses filiales. Il reçoit plus d’un million trois cent mille visiteurs par année.

Conseils

Avant de monter au château, vous devrez prendre les billets à Hohenschwangau au dessous du château. Le billet vous permettra de faire une visite guidée (seule façon de pouvoir le visiter), à une heure précise donc, en cas de retard, vous ne pourriez pas y participer.
Si vous aimez prendre des photos, vous pouvez juste le faire en dehors du château, même pour les vidéo-films.
Les grands sacs, bagages, poussettes-enfants, ne sont pas admis dans le château. Il n’y a pas de consigne, alors vous devriez laisser vos effets dans un espace assez réduit mais personne assume la responsabilité pour ces objets.
Les enfants et les jeunes en dessous de 18 ans, ne paient pas.
Si vous aimez les châteaux, il existe un billet annuel ou pour plusieurs années, très avantageux, qui vous permettra de visiter plus de 40 endroits de la Bavière.
Si vous le désirez, vous pouvez assister à la projection d’un film sur la vie du roi à la fin de votre visite.

 

Invalid Displayed Gallery

Jour des morts, Mexique

S’il y a une fête typique dans la culture mexicaine, c’est bien le Jour des morts qui s’étend au sud des États-Unis auprès de la communauté mexicaine. C’est une fête qui va du 31 octobre au 2 novembre, avec des traditions; connue surtout pour la réalisation d’autels privés dédiés aux morts avec d’offrandes (fleurs, nourriture, bougies, photos, items qui appartenaient au mort, etc.). Du 31 octobre au 1er novembre, la journée est dédiée aux enfants morts (angelitos = petits anges), servant un goûter sucré et le lendemain, le Jour de la Toussaint est consacré au petit déjeuner pour les ‘angelitos’ et après le reste de la journée et dédiée aux défunts adultes et ils ajoutent d’autres offrandes dans les autels. Les gens visitent le cimetière le 2 novembre. Les autels sont érigés dans les maisons, dans les lieux de travail, dans des hôtels, etc. Il y a aussi des concours où ils choisissent le plus bel autel, le public peut entrer, voter et profiter de la nourriture traditionnelle qu’ils ont préparée pour partager et selon les régions, vous pouvez trouver aussi des autochtones avec leur propre tradition. L’autel a plusieurs niveaux qui représentent les moments différents traversés par l’âme du mort, d’habitude, la photo du défunt occupe la place supérieure de l’autel. Dans les décorations, nous trouvons de petits crânes fait en sucre, chocolat ou plastique avec le nom ou les initiales du défunt. Toute cette décoration et offrandes servent à montrer au défunt qu’il est aimé et qu’il n’a pas été oublié. D’habitude, il y a aussi une croix dans l’autel. Il y a des guirlandes faites avec du papier très coloré ou du plastique, avec des coupures qui montrent des crânes, squelettes ou tout simplement des figures géométriques. Parmi la nourriture, ce qui ne doit pas manquer, est le pain de morts qui est confectionné et mangé juste dans cette célébration même que des bonbons ou des décorations comestibles très sucrés.

Conseils

Si vous visitez le Mexique à ce moment de l’année, profitez pour vivre cette expérience, vous ne le regretterez pas. Les hôtels font leur décorations, événements et même tout dépendant de l’hôtel (généralement les grosses chaînes), des réunions où vous pouvez même vous déguiser.

Si vous avez la possibilité d’aller voir une vraie célébration en ville, n’hésitez pas, ça vaut la peine. Les mexicains sont très aimables et vous inviteront à déguster leurs spécialités du Jour des morts même qu’ils seront ravis de vous intégrer à cet événement en vous racontant un peu l’histoire de cette tradition.

Si vous préférez rester à l’hôtel, les différentes postes de télé passent des films d’horreur les plus connus.