Université Harvard, Cambridge, Massachusetts, États-Unis

L’université Harvard, l’établissement d’enseignement supérieur le plus ancien des États-Unis, est une université privée américaine située à Cambridge dans le Massachusetts; fondée le 28 octobre 1636. Elle est considérée comme l’une des universités les plus célèbres et 45 prix Nobel sont sortis de ses rangs, ainsi que 8 présidents américains et d’autres chefs d’états et personnalités du monde entier.Reconnue aussi comme l’université la plus riche du monde attirant des étudiants de toute la planète. Le vrai collège, tel que nous le connaissons aujourd’hui, est fondé en 1636 mais ce ne qu’en 1639 qu’elle prend son nom grâce à John Harvard, pasteur puritain qui avait légué sa bibliothèque et la moitié de ses biens à la jeune institution et sa dénomination d’université a été donnée en 1780. Entre 1869 et 1909 elle devient une université moderne et les écoles de commerce, médecine dentaire et d’arts et sciences sont fondées. En 1879 les femmes sont admises avec la création de la Harvard Annex. La construction de douze résidences universitaires, chacune ayant un réfectoire et une bibliothèque avec des activités culturelles, sociales et sportives est faite. Aujourd’hui neuf facultés. Harvard possède également plusieurs musées et centres d’exposition et compte plusieurs troupes d’artistes amateurs, chaque année, 450 concerts et 70 pièces de théâtre sont joués sur le campus. Plusieurs bâtiments du campus sont classés comme patrimoine historique.

Conseils

Il y a plusieurs systèmes de bourses et d’aides pour y entrer, ils ne tiennent pas compte de la situation économique des étudiants tous sont de possibles candidats.
Pendant la 1ère année c’est obligatoire de résider dans le campus.
Il existe la possibilité de suivre des cours sur la web.

Uxmal, Yucatán, Mexique

Uxmal est une antique cité maya de la période classique, située dans l’État mexicain du Yucatán, à 78 km au sud de Mérida et à 15 km au sud-est de Muná. Le nom signifie ‘Trois fois construites’. Gouvernée par des dirigeants compétents et stimulée par une alliance de courte durée avec Chichen Itza, elle a eu un apogée environ de 150 ans (800 à 950 ap JC). Son architecture de style Puuc se caractérise par des façades au niveau inférieur très dépouillé et au niveau supérieur plus travaillé. Les principales édifices sont la Pyramide du Devin ou du Magicien, le quadrilatère des Nonnes, le palais du Gouverneur et la maison des Tortues dédiée au dieu de la pluie (Chac). Les ruines ont été restaurées et entretenues soigneusement mais pour reconstruire son histoire, on ne dispose que de sources ethno-historiques qu’il faut interpréter avec prudence et de données archéologiques insuffisantes.La plupart des bâtiments ont été construits avec des pierres soigneusement taillées, évitant ainsi l’usage du plâtre. Grâce à son état de conservation, c’est l’une des rares cités maya où un touriste peut avoir une bonne idée de ce à quoi pouvait ressembler un centre cérémoniel antique dans sa totalité. L’architecture maya est élégante et de toute beauté. Deux hôtels et un petit musée ont été construits à côté des ruines de la ville antique.

Conseils

Vous pouvez prendre une excursion d’un jour avec guide dans votre langue auprès de la réception de votre hôtel ou si vous le préférez, louer une voiture pour prendre tout votre temps et faire la visite en toute liberté.
Renseignez-vous pour le spectacle de lumières sur le site, en soirée. L’entrée au site inclut la soirée en lumières. Les ruines ferment à 17h00 alors si vous n’êtes pas en voiture, vous devez penser à payer un taxi ou un tuc tuc (sorte de véhicule économique conduit par une personne locale avec laquelle vous arrangez un prix fixe pour un aller-retour).
Si votre budget est serré et que vous parcourrez le Mexique avec votre sac-à-dos, il y a la petite ville de Santa Elena, à 15 km du site, avec des endroits économiques pour passer une ou deux nuits pour profiter d’une journée complète aux ruines et continuer votre chemin après. Vous pouvez vous rendre en bus, le bus Campeche-Mérida, passe par Uxmal.

The Breakers, Newport, Vermont, États-Unis

The Breakers est la plus grande maison d’été de Newport et un symbole de la prééminence sociale et financière de la famille Vanderbilt. Cornelius Vanderbilt II avait acheté une maison en bois appelé The Breakers à Newport en 1885, quelques années plus tard, il a demandé à l’architecte Richard Morris Hunt pour concevoir une villa et de remplacer la maison qui avait été détruite par le feu un an avant. Il a construit une maison de 70 chambres, de style Renaissance italienne inspiré dans les palais du 16ème siècle de Gênes et de Turin. Il a eu d’importants collaborateurs de différents pays. Gladys, la plus jeune fille de la famille a hérité la maison. Elle a ouvert la maison au public en 1948 pour lever des fonds pour la Société de conservation du comté de Newport, en 1972, l’association a acheté la maison et l’a conçue comme un monument historique national. On y trouve aussi une maison stable et chariot à un demi-mile de la maison.

 

Conseils

 

Vous pouvez acheter les billets en ligne avant votre visite; vous trouverez différentes combinaisons pour sauver de l’argent si vous prenez plus d’une visite pour différentes maisons.
Vous pouvez faire une visite audio guidée.
Il y a aussi une boutique pour acheter des souvenirs.

Invalid Displayed Gallery