Bienvenue sur Tips-and-travel

Sur notre blogue et sur notre page facebook

Bienvenue sur Tips-and-travel. Le but de sa création est justement pour échanger des trucs de voyage entre les amis de la page, les différents ‘tips’ trucs) qu’on a ramassés à travers nos voyages, partager nos expériences, faire connaître des endroits à travers des photos, bref, tout ce qui pourrait être utile à ceux qui planifient un voyage.
Quand on va dans une agence, généralement on n’a pas tout le temps nécessaire pour tout demander à l’agent; si on cherche sur le net, on ne sait pas si tout ce qu’ils dissent est ce qu’on trouvera vraiment à la destination alors que de mieux que nos propres témoignages?
On aura des collaborateurs avec expérience dans le domaine à qui on pourra poser nos questions, des petites entreprises locales qui aimeraient se faire connaître, des bed & breakfast, hôtels, chambres d’hôtes, appartements un peu partout et on organisera des voyages en solo ou en groupe, tours, etc.
C’est un grand défi et on fera tout notre effort pour que notre idée fonctionne bien sûr en ayant votre interaction.
Bon divertissement et n’hésitez pas à participer et passer le mots à vos amis et famille.

Louxor, Égypte

Louxor est une ville située sur la rive droite du Nil, en Haute-Égypte, située à environ 700 km au sud du Caire et à environ 300 km au nord d’Assouan. Le site reçoit beaucoup de visiteurs par an et est l’un des endroits les plus touristiques de l’Égypte et constitue la partie sud de l’ancienne Thèbes. Le temple de Louxor, relié à celui de Karnak par un dromos avec une longue allée bordée de sphinx, fut érigé au XIV siècle av. JC sous le règne de Amenhotep III. Ramsés II l’a modifié après en ajoutant six statues monumentales et deux obélisques, dont l’un se trouve à la Place de la Concorde à Paris (il a été offert à la France en 1831). Les habitants de Louxor vivent directement ou indirectement du tourisme. À voir : le temple de Louxor, Karnak, les colosses de Memnon, le temple d’Hatshepsout, le Ramesseum, Médinet Habou (célèbre par le temple funéraire de Ramsés III) et la vallée des rois, des reines, des nobles et des artisans.

Conseils

Si vous préférez aller directement sur le site sans excursion programme, vous pouvez aller en calèche ou en taxi. N’oubliez pas de convenir le prix avant d’y monter.
Une belle façon de parcourir la région est en montgolfière. Vous pouvez le faire tôt au matin.
Si vous le préférez, vous pouvez aussi faire une balade en chameau dans les champs qui longent le Nil.
Ne laissez pas de sortir en soirée, une belle promenade tout au long du Nil est très agréable; vous trouverez des bars et des restos pour passer une soirée détendue.
Si vous aimez magasiner, il y a un marché au bout de la rue de la gare, la première partie et pour les touristes mais si vous continuez un peu plus loin, c’est le vrai marché égyptien.

 

Vancouver, Colombie-Britannique, Canada

L’île de Vancouver est une grande île côtière de Colombie-Britannique, Canada, sur la côte Pacifique. Séparée du continent par le détroit de Géorgie, elle est la plus grande île de la côte ouest de l’Amérique. Presque la moitié de sa population habite dans l’agglomération de Victoria, dans le sud de l’île qui est également la capitale provinciale de la Colombie Britannique. Parmi les autres villes, on peut citer Nanaimo, Port Alberni, Parksville, Courtenay, et Campbell River. S’y rendre est rapide et facile, que ce soit en hydravion ou à bord d’un des nombreux traversiers de la compagnie BC Ferries, confortables et bien équipés. Ceux-ci partent des terminaux sud ou nord-ouest de Vancouver pour rejoindre soit Victoria, soit Nanaimo sur l’île après une traversée de 1 heure 35′. D’autres traversiers font la navette entre Seattle aux États Unis et Victoria.

Conseils

L’île est habitée seulement au sud, le reste est sauvage et quasi intact. D’ailleurs, on dit que c’est un des derniers endroits dans le monde qui est presque entièrement sauvage. Cela fait de cette île un vrai paradis pour l’observation de la faune et de la flore.

Voici les 4 destinations que nous vous conseillons :

1- La ville de Victoria est tout calme et tout charme. On y vit à l’anglaise en profitant du traditionnel thé de l’après-midi, en se baladant dans ses jardins tout en fleur et en admirant son architecture victorienne. Vous ne pouvez manquer le Butchart Garden et le Royal BC Museum qui raconte l’histoire des Amérindiens du Canada d’une façon fort originale.

2- Le parc national Pacific Rim de l’île a comme toile de fond l’océan pacifique. On vous suggère particulièrement le secteur de Long Beach, c’est des kilomètres et des kilomètres de plages désertes, avec une végétation surprenante et une abondante vie marine et terrestre. Ce secteur du parc propose 9 sentiers qui pour la plupart se font en moins d’une heure.

3- Cathedral Grove dans le parc MacMillan est un endroit merveilleux qui constitue l’un des derniers vestiges de la forêt pluvieuse tempérée qui couvrait toute l’île de Vancouver il y plus de 1000 ans. C’est une forêt d’arbres énormes et un écosystème étonnant, qui peut nous faire penser aux forêts de séquoias qu’on peut visiter lors d’un voyage en Californie. Quand on marche dans cette forêt millénaire,c’est impossible d’apercevoir le ciel tellement la végétation est dense. Pour les Amérindiens de l’île de Vancouver, c’est un lieu sacré ! Vous comprendrez rapidement pourquoi.

4- Au nord de l’île, vous découvrirez le magnifique petit village de Telegraph Cove. Vous serez charmé par ses maisons d’époque sur pilotis reliées par des trottoirs de bois. C’est sans compter que Telegraph Cove est le meilleur endroit au monde pour l’observation des orques. De là, vous trouverez une foule d’excursions pour un safari d’observation en mer.

 

Santiago de Chile, Chili

Santiago de Chile, capitale du Chili, traversée par la rivière Mapocho avec le beau paysage de la Cordillère des Andes. Même si ces montagnes donnent un beau décor à la ville, elles causent aussi le développement de nuages de pollution surtout en hiver. C’est une métropole moderne qui compte plusieurs théâtres, restos, centres commerciaux et universités. Elle abrite aussi la Grande Torre Santiago (Grande Tour) considéré le plus grand bâtiment de l’Amérique latine. La ville compte avec le métro et il y a aussi une autoroute en partie souterraine. Malheureusement le Chili est un pays sismique et on risque toujours d’y avoir un séisme.

Conseils

Tous les jours à 10h00 et à 15h00 il y a un tour guidé et gratuit de la ville d’environs 4 heures. Le rendez-vous est à la Plaza de Armas (Place d’Armes).  D’habitude on donne un pourboire au guide.

Si vous voulez une belle vue sur Santiago, prenez le funiculaire et allez au ‘Cerro San Cristobal’ (colline). Une statue de la vierge domine le sommet et il y a aussi un zoo.

Il y a une autre colline : Cerro Santa Lucia, dans le centre de la ville d’où vous pourriez aussi avoir une belle vue s’il n’y a pas de pollution.

Sur la Place de l’Aviation, le soir, vous pouvez voir un jeu d’eau des couleurs.

Une visite s’impose au vieux quartier ‘Concha y Toro’ qui se caractérise pour avoir des rues pavées avec des anciennes maisons qui reflètent l’élégance et la richesse qu’y régnait au début du XXe siècle.