Parc National Lanín, Neuquén, Argentine

Le Parc National Lanín est un parc situé dans la province de Neuquén en Argentine. Il est très intéressant parce qu’il possède quantité de bois ou forêts froides du type dit forêt valdivienne qui ont essentiellement des arbres de grande taille; des groupes des conifères et des fagacées. Beaucoup d’entre eux sont présents uniquement dans la région et nulle part ailleurs en Argentine et sont âgés de plusieurs centaines d’années. On y trouve des araucarias, des lengas, des coihues et des cyprès de la cordillère entre autres même comme le Volcan Lanin qui donne une option de tourisme d’aventure à l’endroit. Dans ses nombreux lacs et ses rivières abondantes, on peut pratiquer la pêche des saumons et des truites. Les lacs plus visités sont le Lacar et le Huechulafquen. Avec les parcs nationaux Nahuel Huapi, Los Arrayanes, Lago Puelo et Los Alerces, ce parc, fait partie de la réserve de biosphère Andino Norpatagonica. Les villes les plus proches sont San Martin de los Andes et Junin de los Andes.

Conseils

Le parc a différents secteurs avec des chemins pour faire de la marche, du trekking même pour se promener à cheval ou en vélo de montagne. Les chemins ne sont pas très faciles et il faut avoir de bons souliers sportives. Vous devez vous conduire avec prudence, vous pouvez trouver des animaux sur votre chemin aussi mais il ne sont pas dangereux.
Dans le parc il n’y a pas de structures où se loger mais si vous aimez l’aventure, il y a des secteurs pour faire du camping libre ou organisé. Il y a aussi des beaux secteurs avec des plages où vous pouvez passer la journée, faire du kayak ou pratiquer la pêche.
Pour les plus sportifs, l’ascension du volcan est aussi possible.
Vous comptez avec des centres touristiques dans les villes voisines de Junin de los Andes ou San Martin de los Andes, ville dans laquelle vous trouverez des pistes de ski.

Tafraout, Maroc

Tafraout est une petite ville berbérophone de l’Anti-Atlas marocain située à 180 km au sud d’Agadir au cœur de la vallée des Ammelne. La ville est entourée des rochers de formes diverses et est connue par la beauté de ses couleurs: le granit rose et le palmeraie. Les activités principales sont l’agriculture surtout d’arbres fruitiers et l’élevage. On y trouve des arganiers, d’amandiers, d’oliviers, etc. Le tourisme a commencé à se développer dans les derniers années. Dans la région, il existe une coopérative féminine agricole du village Aguerd-Oudad qui produit et commercialise des huiles d’argan et des herbes aromatiques même que l’amelou (amandes grillées et moulues à base de l’huile d’argan). Comme plusieurs endroits du Maroc, ce village a eu aussi sa place au cinéma avec quelques scènes tournées pour le film L’étalon noir. Vous trouverez de petits cafés et restaurants autour de la place Mohamed V.

Conseils

Vous pouvez faire une excursion d’une journée à partir d’Agadir.

La vallée est un endroit idéal pour les amateurs de marche ou du cyclotourisme.

L’une des saisons la plus belle pour visiter le village est au printemps quand les amandiers sont en fleur.

Si vous voulez visiter le souk, celui-ci se tient aux alentours de la place Mohamed V tous les mercredis.

 

Whistler, Colombie-Britannique, Canada

Whistler est une ville touristique de Colombie-Britannique au Canada située dans le massif montagneux de la Chaîne Côtière et qui abrite la station de sports d’hiver renommée de Whistler Blackcomb; ayant accueilli en partie les Jeux olympiques et paralympiques d’hiver en 2010. Située à 120km au nord de Vancouver sur la route 99, connue comme Sea to sky highway, qui longe la côte pacifique et la Baie Howe. Le train Whistler Mountaineer la reli à Vancouver aussi. Lors de sa fondation, la ville a d’abord été appelée Alta-Lake dû au lac Summit qui était le plus haut des lacs de la région. Au début du XXe siècle la montagne London Mountain était connue populairement comme Whistler à cause de la marmotte des Rocheuses qui émet des ses sifflements (le mot anglais whistler signifie siffleur); nom officiellement attribué en 1965. Whistler est située dans le territoire traditionnel des Indiens Squamish et Lil’Wat. Elle est le plus grand domaine skiable en Amérique avec, selon certains amateurs, des pentes supérieures à celles de la Suisse, de l’Autriche, de l’Italie ou de la France, grâce aux quantités impressionnantes de neige qu’il y tombe chaque année. On y compte avec deux montagnes: la Whistler Mountain (2182m) et le Blackcomb Peak (2440m). Il y a 38 remontées mécaniques de dernière technologie. Le point culminant du domaine à 2240 m offre un dénivelé de plus de 1500 m pour rejoindre le village. Il est possible de skier en été sur le glacier de Blackcomb. Sa télécabine Peak 2 Peak relie les deux sommets du domaine, étant la plus longue du monde (4,4km) ainsi que la plus longue portion démunie de support (3.024 km). Sur les 28 cabines, 2 cabines sont équipées de fonds vitrés permettant d’observer le village de Whistler puisque la cabine en milieu de ligne culmine à 436 m par rapport au sol.

Conseils

Si vous n’êtes pas un amateur de ski, la station propose de nombreuses autres activités en été : VTT, golf, baignade, pêche même comme traîneau à chien et motoneige en hiver.
Si vous aimeriez savoir un peu plus sur l’histoire des peuples amérindiens de la région, visitez le centre culturel Squamish. Le bâtiment sur trois niveaux, installé au cœur d’un terrain boisé de 1,76 hectare, est ancré par des poutres massives en bois de pin Douglas, tandis que de grandes baies vitrées donnent accès aux paysages montagneux spectaculaires de la région.