Whistler, Colombie-Britannique, Canada

Whistler est une ville touristique de Colombie-Britannique au Canada située dans le massif montagneux de la Chaîne Côtière et qui abrite la station de sports d’hiver renommée de Whistler Blackcomb; ayant accueilli en partie les Jeux olympiques et paralympiques d’hiver en 2010. Située à 120km au nord de Vancouver sur la route 99, connue comme Sea to sky highway, qui longe la côte pacifique et la Baie Howe. Le train Whistler Mountaineer la reli à Vancouver aussi. Lors de sa fondation, la ville a d’abord été appelée Alta-Lake dû au lac Summit qui était le plus haut des lacs de la région. Au début du XXe siècle la montagne London Mountain était connue populairement comme Whistler à cause de la marmotte des Rocheuses qui émet des ses sifflements (le mot anglais whistler signifie siffleur); nom officiellement attribué en 1965. Whistler est située dans le territoire traditionnel des Indiens Squamish et Lil’Wat. Elle est le plus grand domaine skiable en Amérique avec, selon certains amateurs, des pentes supérieures à celles de la Suisse, de l’Autriche, de l’Italie ou de la France, grâce aux quantités impressionnantes de neige qu’il y tombe chaque année. On y compte avec deux montagnes: la Whistler Mountain (2182m) et le Blackcomb Peak (2440m). Il y a 38 remontées mécaniques de dernière technologie. Le point culminant du domaine à 2240 m offre un dénivelé de plus de 1500 m pour rejoindre le village. Il est possible de skier en été sur le glacier de Blackcomb. Sa télécabine Peak 2 Peak relie les deux sommets du domaine, étant la plus longue du monde (4,4km) ainsi que la plus longue portion démunie de support (3.024 km). Sur les 28 cabines, 2 cabines sont équipées de fonds vitrés permettant d’observer le village de Whistler puisque la cabine en milieu de ligne culmine à 436 m par rapport au sol.

Conseils

Si vous n’êtes pas un amateur de ski, la station propose de nombreuses autres activités en été : VTT, golf, baignade, pêche même comme traîneau à chien et motoneige en hiver.
Si vous aimeriez savoir un peu plus sur l’histoire des peuples amérindiens de la région, visitez le centre culturel Squamish. Le bâtiment sur trois niveaux, installé au cœur d’un terrain boisé de 1,76 hectare, est ancré par des poutres massives en bois de pin Douglas, tandis que de grandes baies vitrées donnent accès aux paysages montagneux spectaculaires de la région.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *