Les neuf aéroports qui posent les plus grands défis dans le monde! partie 1

Le décollage et l’atterrissage sont toujours la partie la plus difficile du vol d’un aéronef. Mais si vous ajouter les conditions météo, le risque grandit. Par contre, les hautes montagnes, les falaises abruptes, les plages et les routes principales ne semblent pas décourager les pilotes expérimentés, et encore moins les voyageurs! Eh bien, assurez-vous, attachez vos ceintures, car nous avons ici la première partie de notre article; les quatre aéroports les plus difficiles du monde!

1- L’aéroport Princesse Juliana

La piste est très proche de la plage, où les touristes nagent et se font bronzer. Cependant, il n’y a jamais eu d’accident grave, mais les vapeurs du carburant des moteurs d’avion est particulièrement dangereux pour les personnes. Lorsqu’on lui a demandé: pourquoi l’administration de St. Martin n’a pas transféré l’aéroport ailleurs, la réponse est claire: C’est le seul endroit le plus sûr sur l’île pour voler !.

2- L’aéroport Juancho E. Yrausquin  (Île Saba, Caraïbes)

La piste a seulement 400 mètres, entourée de hautes falaises, tandis qu’une partie de celle-ci se trouve sur une pente raide qui mène tout droit dans l’océan! Il est l’un des aéroports les plus dangereux, l’aéronef risque de heurter les rochers, tandis qu’une fausse manœuvre du pilote pendant le décollage peut vous faire voir l’océan de près.

3- L’aéroport Courchevel (France)

La ville de Courchevel est située dans les Alpes françaises et est l’un des plus célèbres stations de ski dans le monde. L’aéroport est situé dans les montagnes et est célèbre non seulement pour être dangereux, mais pour le fait qu’un film de James Bond y fût tourné « Demain ne meurt jamais » où Pierce Brosnan a atterri un avion avec succès. La piste est très courte et elle est principalement utilisée par des petits avions ou hélicoptères, et c’est pourquoi qu’elle exige que les pilotes soient bien formés.

4- L’aéroport Gustaf III (Saint-Barthélemy)

La petite piste de l’Aéroport Gustaf III sur l’île de Saint-Barthélemy s’arrête à la mer! Cet aéroport dessert que de petits avions d’une capacité de 20 personnes. Le problème fondamental de cette piste, elle est vraiment courte, de sorte que les pilotes risques de frapper les pentes des montagnes adjacentes ou tomber dans l’océan.

2 thoughts to “Les neuf aéroports qui posent les plus grands défis dans le monde! partie 1”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *