Basilique de la Transfiguration, Mont Thabor, Terre Sainte, Galilée, Israël

La basilique de la Transfiguration est une basilique franciscaine sur le Mont Thabor en Terre Sainte en Galilée, Israël. Elle a été construite avec une orientation vers l’est, en 1924, par les franciscains qui avait déjà le terrain depuis leur installation en 1631, à l’endroit où la tradition chrétienne situe l’événement de la Transfiguration du Christ aux côtés de Moise et du prophète Élie, au bénéfice de Pierre, Jacques et Jean. La basilique est sur les ruines d’une autre église chrétienne qui avait été construite entre le IVe siècle et le VIe siècle mais aussi sur une autre église construite au XIIe siècle, par les croisés. Il y a aussi un couvent franciscain qui a été érigé avec la basilique. Dans les proximités de cette basilique, on y trouve une autre église grecque-orthodoxe qui a été construite en évoquant le même événement de la Transfiguration. Le chemin tracé pour le transport des matériaux nécessaires à la construction, est utilisé aujourd’hui par les pèlerins qui visitent la basilique. L’entrée au site se fait par la porte du Vent ou Bab el-Hawa, ancien vestige de la forteresse musulmane du XIIIe siècle. Le sanctuaire a trois neufs, un grand arc entre les deux tours dans sa façade et des portes en bronze. La nef centrale, est séparée des latérales par des arcs de voûte en plein cintre et donne sur un escalier taillé dans le roc qui descend à la crypte. La scène de la Transfiguration se trouvé représentée au fond, dans le chœur. Vous pouvez aussi voir sur les murs, des restes de la maçonnerie précédente.

Conseils

Du haut du mont, vous pourriez apprécier un magnifique panorama avec les champs cultivés de la plaine d’Esdrelon.

 

 

Doha – Qatar, La perle du désert (de notre série les 7 villes merveilles)

Située sur le Golfe Persique et disposant d’une magnifique corniche de 7 km, Doha est la plus grande ville du Qatar avec à peu près un million d’habitants. Cette ville aux infrastructures impressionnantes, est aussi une terre de contrastes où vous passerez en quelques minutes d’un centre commercial dernier cri et plein de riches devantures, à l’un des vieux souks nichés derrière la corniche. Dans ces dédales de boutiques et d’échoppes, vous découvrirez non seulement l’âme qatari, mais un artisanat d’objets en or fascinant. Comme dans tout pays arabe, n’oubliez pas de marchander corps et âme sous peine de passer pour un cuistre dépourvu de bonnes manières !

Conseils

Son Musée d’Art Islamique justifie à lui seul le déplacement vers celle que les Qataris appellent, non sans orgueil, la perle du désert. Ce musée est construit sur une île artificielle et héberge une collection allant du 7e au 19e siècle. À voir également, situé juste à côte d’Al Ahmed Street, le souk d’or, avec son fourmillement de petites bijouteries toutes plus charmantes les unes que les autres, est l’un des endroits les plus attachants de Doha.

Les 7 Villes Merveilles – Beyrouth (Liban) Partie 2 de 8

Souvent appelé  » Le Paris du Moyen-Orient », Beyrouth est un point chaud prospère pour le shopping, la socialisation et le tourisme, en dépit de nombreuses guerres et de troubles. La ville a été reconstruit plusieurs fois, l’architecture est à la fois moderne et à la fois ottomane et français coloniales. Rues animées telles que Hamra et Achrafieh offrent une vie nocturne bien enlevante tandis que le Musée National et le Musée Gibran donnent aux visiteurs un avant-goût de l’histoire de la ville. La Corniche est l’endroit pour des activités comme le jogging et le vélo.